Brimwood College

Une guerre se prépare. Les éléments s'éveillent. Quel camp choisirez-vous?
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Mots-clés
Derniers sujets
Décembre 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
    123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031
CalendrierCalendrier
Partenaires

créer un forum

      


Partagez | 
 

 Le bar « The Spot », l'endroit le plus populaire du collège de Brimwood

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Derrick Stevenson

avatar

Messages : 14
Date d'inscription : 17/07/2016

MessageSujet: Le bar « The Spot », l'endroit le plus populaire du collège de Brimwood   Dim 27 Nov - 23:29

Derrick gratifia le barman d'un sourire et d'un signe de tête avant d'empoigner les deux pichets de bière que ce dernier lui tendait et de se faufiler parmi les clients du bar bondé jusqu'au fond de la place, entièrement occupé par sa gang.

Il ne pouvait pas qualifier cet endroit comme son repère habituel; il n'était pas dans sa nature plutôt introvertie de socialiser dans ce type de lieu, mais ce soir il faisait une exception à la règle. Après le revirement du match d'aujourd'hui et son nouveau titre temporaire, Derrick se sentait flotter sur un nuage: il avait enfin trouvé sa place.

C'était comme si, après plusieurs mois dans cette nouvelle vie à Brimwood, il avait enfin le sentiment qu'il était là où il devait être.

Car, non seulement, il avait mené leur équipe vers la victoire, mais  les choses se concrétisaient lentement mais sûrement entre Casey et lui. De plus, Cole était dans un merveilleux mood, ce qui lui facilitait énormément la tâche.

L'adrenaline se répandant encore dans son sang et le coeur rempli de promesses; c'était comme si, à ce moment précis, plus rien ne pouvait l'arrêter. Un sentiment d'invincibilité et de douce quiétude  s'était emparé de lui; il regardait son petit monde composé de membres de l'équipe et de ses amis les plus chers et il se délectait de se savoir aussi bien entouré.

Après s'être changé, Cole et lui-même avaient rejoint les filles dans les gradins et ils avaient décidé d'un commun accord « d'aller fêter cela » quelque part. Le quelque part en question étant le bar fétiche des étudiants du collège. Évidemment, ils n'avaient pas été les seuls à prendre cette décision; en conséquence, le bar était présentement rempli et continuait d'accueillir de nouveaux clients à tous les instants. En revanche, étant donné que Holloway et sa bande traînaient beaucoup trop souvent ici (et que le franc succès de leur match s'était déjà répandu jusqu'aux oreilles du propriétaire du bar), ils eurent accès directement au petit palier VIP dans le fond du bar qui était composé de banquettes et de tables qui donnaient une apparence chaleureuse et festive à leur sortie de groupe.

Derrick invita évidemment les quelques joueurs de football à se joindre à eux (et ce, malgré les yeux de Cole qui roulèrent dans leur orbite à la seule mention d'une soit disant trève entre les deux équipes). Il faut dire que Kate et Mason, les Roméo et Juliette de l'école, aurait tôt fait de réconcilier les deux équipes ennemies de toute manière.

Dans tout cela, il n'avait encore pas eu le temps de dire deux mots à Casey et son coeur battait un peu plus rapidement à la simple idée de devoir lui témoigner ses sentiments, tel qu'il comptait le faire. Parmi toutes les chances qu'il avait déjà sabotées à cause de sa timidité naturelle, il ne pouvait pas compter sur un meilleur soir pour lui avouer ce qu'il n'avait pas eu le courage de faire jusqu'à maintenant.

C'était définitivement le meilleur moment (avec ce sentiment d'invicibilité et tout ça).

La seule chose qui le retenait était, justement, son meilleur ami, Cole -Monsieur-je-lève-les-yeux-au-ciel-quand-quelque-chose-ne-fait-pas-mon-affaire-et-j'en-fais-toute-une-scène-Philips.

Derrick n'arrivait pas à décider si c'était mieux d'en parler à Cole avant d'entâmer quoique ce soit vers une relation avec Casey.

Ou pas.

Il penchait irrévocablement vers la deuxième option, mais il craignait un peu de devoir affronter le courroux et les jérémiades du jumeau en question. D'ordinaire, Derrick avait une très bonne perception des autres et une grande intelligence intuitive, mais le plus jeune des Philips, avec son tempérament imprévisible, ne cessait de réagir de manière inattendue. Étant très proche de lui, Derrick pensait tout d'abord pouvoir deviner la réaction du jumeau, mais il avait beau y réfléchir et imaginer la scène, c'était le blanc total.

D'un côté, la bénédiction de son meilleur ami lui apparaissait primordiale, mais d'un autre côté il n'était même pas certain qu'avec Casey ce serait réciproque. Et si Cole faisait toute une scène pour que Derrick réalise finalement que la belle Philips n'est pas intéressée?

Ce serait la pire chose ever. Il valait mieux se croiser les doigts et espérer que tout irait bien...

Il déposa les pichets sur la table en se plaçant délibérément en face de Casey, lui offrant de remplir de nouveau son verre.

Tous les membres de l'équipe de Waterpolo étaient présents, et au bruit qu'ils faisaient, on auraient plutôt dit que c'était une équipe de football américain.

En fait, il y avait tout le monde, excepté Chloe. Derrick ne l'avait pas vu après le match et il était même entré dans le vestiaire des filles, une main sur les yeux en appelant sa nouvelle coéquipière. Mais elle devait déjà avoir quitté les lieux.

C'était dommage, car elle aurait bien mérité un verre, elle aussi. Malheureusement, il n'avait pas son numéro de cellulaire.

Après avoir fait le tour de sa table, il remplit son propre verre, et s'installa à côté de Cole et en face de Casey. Il n'avait toujours pas décidé à qui il devait parler en premier, mais décidant d'y aller instinctivement, il choisit de laisser les choses aller et de voir comment la soirée évoluerait.  

Il aurait vraiment aimé prendre Casey à part, pour pouvoir discuter seul à seule. Le seul problème, c'est qu'Holloway venait de se joindre à eux.

Son air parfaitement à l'aise n'importe où et à n'importe quel moment intimidait un peu Derrick. Comment faisait-il pour toujours être en parfait contrôle de la situation?

Ce n'était pas comme si Cole était très accueillant... et Casey bien qu'étant toujours polie et convenante, ne semblait pas nécessairement chercher sa compagnie non plus. Alors de le voir s'imiscer dans leur petit groupe d'amis très proche comme s'il y avait parfaitement sa place laissait Derrick un peu perplexe.

Il portait un air parfaitement innocent de gars casual juste ici pour passer du bon temps, mais faisait-il exprès de se rapprocher ainsi de Casey? Voulait-il faire sortir Cole de ses gonds? Était-ce ça sa motivation?

Autant qu'il essayait, Derrick n'arrivait pas à le lire. Parfois, il avait l'air d'un parfait gentleman, comme lorsqu'il avait insisté pour parler au manager qui leur avait laissé d'emblé les tables VIP, mais Derrick se souvenait encore du party chez les Philips...

Il ne voulait certainement pas que les choses se répètent. Alors, soit Holloway cherchait à se racheter ou bien à presser encore les boutons de Cole...

Quoi qu'il en soit, ça commençait à gâcher son opportunité avec Casey. Il échangea un regard complice avec elle lorsqu'il sentit l'atmosphère se tendre entre les deux têtes de mules.

Derrick ne savait pas pourquoi, mais il pressentait qu'il lui faudrait jouer les arbitres ce soir...

Il lança à Cole un regard qui était en fait un avertissement et, avec tout le naturel du monde, croisa les yeux de Lance, lui intimant sans dire un mot de se tenir tranquille.

Derrick espérait secrètement que cette surdose d'adrénaline dont il exudait encore les symptomes se perpétuerait jusqu'à la fin de ses jours, parce que normalement, juste ça - tenir tête à ses amis et se tenir près de Casey comme s'il en avait parfaitement le droit serait assez pour refaire sortir la nervosité et la timidité qui forgeaient sa personnalité.

Il fallait juste que ça tienne assez longtemps afin qu'il puisse avoir assez de courage pour passer à l'action.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lance Holloway

avatar

Messages : 34
Date d'inscription : 29/06/2016

MessageSujet: Re: Le bar « The Spot », l'endroit le plus populaire du collège de Brimwood   Lun 28 Nov - 22:55

Lance eut tôt fait de remarquer que, s'il leur laissait une chance, les joueurs de ce godawful sport qu'était le waterpolo pouvaient être franchement cool.

Il faut dire aussi que ça lui faisait énormément de bien de s'entourer de cette manière. Surtout après la fin de semaine qu'il avait passé. Il avait rangé les événements des derniers jours dans le fond de son cerveau et ne souhaitait plus y penser, mais il reste que ça l'avait dangereusement ébranlé et qu'il ne s'était pas senti complètement lui-même depuis.

Être entouré de ses amis, Clive et Mason, aidaient déjà; un retour à la normalité, où il pouvait faire comme si tout allait bien.

Il n'avait pas imaginé les quelques regards que s'étaient échangés ses deux coéquipiers lorsqu'ils croyaient ne pas être vu, par contre. Il ne les avait donc pas complètement dupé. Mais il essayait très fort de paraître dans son élément, comme ça avait toujours été depuis son arrivée à Brimwood.

Ce n'était pas si compliqué pourtant, il s'était toujours pris pour un bon acteur anyway, mais quelque chose en lui était sur off aujourd'hui.

C'est pourquoi le regard que lui lança le best friend de Cole lorsqu'il revint avec de nouveaux pichets de bière le destabilisa un instant.

Mais seulement un instant. Woah. On se calme. C'est pas comme s'il avait quelque chose à craindre de lui! Bien qu'encore plus bâtit que Lance, il avait toujours eu l'air pacifique. Enfin, d'ordinaire...

Sentant les battements de son coeur s'accélérer et ses pensées déraper trop rapidement, il prit une inspiration subtile et tenta de mettre un terme sur-le-champs à sa paranoïa intérieure.

C'est qu'il ne savait plus qui représentait un danger ou non.

Il ne savait pas si un de ces abominables Fierces lurquait dans le coin en attendant le moment opportun pour s'en prendre à lui.

Ou pire, Allison.

STOP.

Respire.

Party time. Tu connais presque tout le monde dans cet endroit et avant aujourd'hui personne n'a essayer de te glacer le sang ni de te brûler vif.

Il gardait douloureusement ne mémoire le souvenir de son coeur qui palpite, prêt à exploser dans sa poitrine, alors qu'il était incapable de bouger, de se défendre --

« Gabe », s'exclama-t-il, un sourire dans la voix tandis que le barman en question apportait des verres et un pichet supplémentaires à leur coin VIP qui ne cessait de s'aggrandir.

« Hollow, j'y crois pas », le salua-t-il à son tour en posant le coude sur la banquette et tiquant son chapeau de cowboy dans sa direction. « Quand Pete m'a dit que t'étais avec l'équipe de waterpolo, il y a fallu que je vienne voir ça de mes propres yeux.»

« Woah minute, cowboy, jamais tu me verras en speedo moulant», s'offusqua-t-il en déposant son verre de bière pour plus d'effet, pointant un doigt accusateur au nouveau venu qui leva les mains en l'air.

« Faut que tu vois avec Pete, mon gars! Hey! Les Sharks de Brimwood viennent de remporter leur première victoire de la saison. Si j'étais toi je serais plus flatté qu'autre chose.»

Il y avait en Gabriel un charme easygoing que ce dernier utilisait sans même s'en rendre compte; la flatterie et le sarcasme roulait avec son accent du sud digne des films western du farwest et la gravité de sa voix naturellement rauque ajoutait au personnage quelque chose de réconfortant et de sincère.

C'était exactement le type d'humour dont Lance avait besoin.

Il avait l'air absolument innocent en disant ses propos, mais Lance avait bien remarqué ses yeux rieurs et ses lèvres qui tiquaient d'un côté, comme s'il combattait le sourire en coin qui, une seconde plus tard, fit une franche apparition sur son visage.

« Tu te moques de moi! », s'exclama Lance qui feignit d'être outré. « C'est pas la peine de faire semblant, Cowboy, je sais ce que tu pense. Et je sais aussi que derrière tes allures de crooners se cache un vif partisan des Dragons »

« Si ça peut t'aider à mieux dormir, champ», répondit aisément Gabriel. « Je sais anyway que t'es toujours pas de mon calibre au Kung Fu. »

« Oh! Low blow Lucky Luke

« C'est toi! », les interrompit soudainement une voix nasillarde qui fit tiquer intérieurement le footballeur.

Élisabeth.

« C'est toi qui prends le même cours que Lance et qui n'a encore jamais perdu un combat! ».

« Oui M'amzelle».

Et Gabe alla jusqu'a enlever son chapeau et à saluer la » m'amzelle » en s'inclinant selon les bonnes convenances dont ne sait pas quel siècle passé.

La réceptrice de cette galantrie en rougie de plaisir (ou de désir, qui savait avec elle...). Malheureusement pour Lance, Clive se jeta directement dans la conversation (qui semblait-elle était entièrement écoutée par les deux autres tables) avant de demander des détails croustillants de ses « désastreuses défaites ».

Ben quoi, il ne pouvait pas être parfait dans tout.

Enfin, il perçu sa porte de sortie lorsque la nouvelle membre de l'équipe des Sharks fit son apparition dans son champs de vision.

« Voilà la raison derrière ma présence ici! », s'exclama-t-il semblable à un comédien sur une scène de théâtre. This is why ».

Gabe se tourna automatiquement pour voir à quoi Lance faisait allusion et Chloe fit un grand sourire dans leur direction (les acclamations de l'équipe n'avaient absolument rien à voir avec ça. Elle lui souriait à lui parce que c'est lui qui l'avait texté bon.)

« Mais bien sûr ! Of course there's a dame. Je comprends tout maintenant, Don Juan.» Et Gabe le gratifia d'un clin d'oeil moqueur. « Milady », il tendit la main pour aider la jeune fille à monter sur le palier. « Félicitations pour votre première victoire de la saison, j'aurai aimé y être ». Puis, se tournant vers l'assemblée, il salua tout le monde et descendit la marche afin de regagner son bar, après avoir proclâmé haut et fort « Next round's on me! ». (Ce qui avait tôt fait de faire s'époumoner de plus belle les gagnants de la soirée.)

« Where have you been?», la gronda gentiment Lance en se levant de sa place pour l'inviter à s'asseoir. « This is for you ».

Il lui servit un verre de bierre, puis demanda sur un ton de reproche : « l'équipe que tu as mené vers la victoire ne t'a pas invité à venir fêter avec eux! ». Il reçu des réprimandes de la part de tous, puis après avoir rigolé et attendu un instant en silence (et après avoir roulé les yeux au ciel) il énonça comme si ça lui coutait de le dire:

« Congratulations »

Ce sur quoi, tout le monde trinqua et les conversations s'élevèrent de nouveau dans le brouaha du bar.

Apaisé et surtout bien entouré, Lance se permit de souffler enfin.

This was good.


Dernière édition par Lance Holloway le Dim 4 Déc - 13:45, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chloe Parker

avatar

Messages : 12
Date d'inscription : 08/09/2016
Age : 26

MessageSujet: Re: Le bar « The Spot », l'endroit le plus populaire du collège de Brimwood   Mar 29 Nov - 13:29

La rumeur d'une soirée endiablée se faisait entendre depuis le coin de la rue sur lequel Chloe venait de tourner pour rejoindre son nouvel ami. Apparemment, ils n'étaient pas les seuls à avoir choisi ce bar comme lieu de rencontre ce soir.

Arrivée devant la porte, elle hésita pourtant un instant tandis que sa main restait en suspend devant la poignée. C'est un jeune homme qui sortait au même moment s'allumer une cigarette qui lui céda le passage et elle n'eut d'autres choix que d'entrer.

L'endroit n'était pas ce à quoi elle s'était attendue. C'était beaucoup plus chaleureux, agréable et joli qu'elle l'aurait cru. Très aux goûts du jour, dans le style bois de grange, cuir, métal brossé. Il y avait quelque chose de très country chic qui lui rappela tout un pan de sa jeunesse.

Je commence à croire que t'avais tout planifier... Pensa-t-elle sur le coup, non sans un petit sourire nostalgique au coin des lèvres.

Prenant un grand respire, parce qu'elle avait surtout envie de boire une bière en bonne compagnie plutôt que de pleurer, elle s'engouffra vers le fond de l'endroit en cherchant des yeux la raison de sa venue ici.

Il fut plus rapide qu'elle à la repérer et Chloe lui renvoya un large sourire lorsqu'il arriva à sa hauteur.

Lance semblait beaucoup plus détendu ce soir et elle aimait bien ce qu'elle découvrait de ce type.

Elle ne répondit pas à sa question lorsqu'il la gronda sur son arrivée tardive, préférant engloutir sa bière sous les regards ahuris de ses coéquipiers qui sous-estimaient clairement sa capacité à caler son verre (Et à bien des choses en y pensant bien!)

Le verre vide sur la table déclencha une nouvelle tollé d'exclamations tandis que certains de ses coéquipiers lui donnaient des bourrades amicales, voir même un peu timides, mais chaleureuses.

C'est que la Seacalling avait l'air plutôt fragile (Certes, pas autant que la fille aux allures de fantôme). Si ça n'avait pas été question de son look grunge et son petit anneau doré dans le nez, elle aurait très bien pu passer pour une poupée avec ses jolis yeux paires et ses cheveux dorés. Alors, bien qu'ils cherchaient à la rendre une des leurs, les gars de l'équipe ne savaient pas encore vraiment comment l'aborder.

Se versant une deuxième bière, elle se tourna vers Derrick pour trinquer sincèrement avec lui.

"- Merci, Cap. " Lui dit-elle avec reconnaissance dans la voix en offrant au passage un sourire à la jeune fille devant lui qu'elle venait d'interrompre.

Si ça n'avait pas été de ce gentil géant, Parker n'aurait même pas eu la chance de mouiller son petit orteil dans la piscine. Il avait réellement un don avec les gens pour leur faire voir l'évidence des choses.

" - Va falloir que tu joues cartes sur table, Lance, ou tu vas passer à côté."

De retour devant lui, elle n'avait rien perdu du regard admirateur qu'il venait de poser sur la demoiselle (Casey? C'est du moins le nom qu'elle avait cru entendre.) Ça n'avait duré que quelques secondes, mais Chloe n'était pas dupe. Matthew avait eu le même regard pour elle, dans leurs débuts.

Lance avait beau jouer les briseurs de coeurs, malheureusement pour lui, son charme qui semblait être légendaire n'opérait pas sur elle pour tenter de la mener en bateau.

Elle devina plus qu'elle n'entendit le "Shut up" qu'il lui renvoya tandis qu'il prenait une gorgée de sa bière ambrée. Ça l'a fit sourire et elle se leva pour rejoindre le type qui l'avait invitée à souper avant le match et qui lui faisait maintenant signe de s'approcher.

" - Pas mal du tout, pour une fille. Bienvenue dans l'équipe, sweetie."

Le "Sweetie" la fit tiquer et elle ne perdit rien de Cole qui manqua s'étouffer de rire dans son verre en voyant son visage se renfrogner.

À croire que le prince capricieux aimait bien se foutre de sa gueule.

"- T'as un problème Philips? I know que tu as de la difficulté à garder ta tête hors de l'eau dans une piscine, mais je pensais pas que c'était aussi le cas avec un verre de bière. On ne vous apprend pas à boire, en Angleterre?"

La réplique se voulait baveuse, mais amicale à la fois. Et puis, elle mentait. Puisqu’après elle (Of course!), il était vraiment le meilleur nageur de l'équipe.

Et Chloe devait bien s'avouer que l'accent légèrement éteint qu'il avait le rendait plutôt charmant. Elle ne comprenait pas pourquoi il semblait s'entêter à vouloir le camoufler. Peut-être était-il ici depuis un bon moment déjà?

Chose certaine, Cole Philips semblait dans son élément ce soir, ainsi entouré de leur équipe... Et de cette brunette aux cheveux courts qui ne la regardait pas d'un oeil chaleureux depuis son arrivée.

Parker s'en fichait bien, il y a longtemps qu'elle ne se souciait plus vraiment de ce qu'on pouvait penser d'elle.

" - Moi, c'est Chloe, by the way!" Lui lança-t-elle, nonchalante.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kate Paterson

avatar

Messages : 10
Date d'inscription : 16/07/2016

MessageSujet: Re: Le bar « The Spot », l'endroit le plus populaire du collège de Brimwood   Mar 29 Nov - 14:39

"Moi, c'est Chloe, by the way!"

Oh! Elle savait très bien qui elle était, la-nouvelle-miss-parfaitement-géniale-de-l'équipe-venue-les-sauver-tous...

Kate se contenta de lui sortir son sourire le plus froid possible, ne prenant pas vraiment la peine de la regarder dans les yeux.

- "Kate." Fut la seule réponse qu'elle trouva pertinente de donner avant de reporter son attention sur Mason à ses côtés.

Un certain malaise planait tandis qu'elle se sentait déjà coupable de lui avoir répondu de la sorte.

Chloe n'avait rien à voir avec sa mauvaise humeur, mais tout à voir avec sa jalousie grandissante pour les "amies" de Cole.

C'était immature et irréfléchi, mais c'était elle tout craché de répliquer ainsi spontanément. Tout comme son meilleur ami, elle était vraiment tête brûlée et ne réfléchissait que très rarement sur les bonnes choses à faire ou à dire quand ça la concernait.

Pour Casey, pourtant, elle était vraiment de très bon conseil. Mais aussitôt qu'il s'agissait d'elle ou du jumeau Philips, il n'y avait rien à faire, elle fonçait tête baissée.

Et cette miss Chloe la faisait vraiment chier!

Pourquoi, premièrement, devait-elle être aussi jolie? Elle n'aurait pas pu être unijambiste avec une moustache et avoir la lèpre!? Ok, certainement que ce n'était pas aussi winner dans l'eau, mais... Fuck, c'était vraiment injuste!

Il fallait qu'elle soit jolie, drôle, sportive, game de tout... Bref, comme elle, mais en blonde! Pourquoi tout le monde aimait toujours plus les blondes?

Prenant un grand respire sous le regard perplexe de Mason qui la fixait, elle reprit un air plus décontracté avant de se diriger au bar pour avoir une autre consommation.

- " Hey Cowboy, t'as quelque chose qui cogne vraiment, please?"

Son regard amer et désespéré était sans doute exagéré (Parce qu'il faut se le dire, Kate adorait en mettre toujours un peu plus que nécessaire.) mais même la jolie bouche de Mason n'avait pas réussi à complètement rediriger ses pensées et sa colère des derniers jours.

C'est surtout que ce n'est tellement pas ce qu'elle avait prévu. Elle s'était jurée de ne jamais avoir de sentiments pour son ami. Parce que premièrement, c'était tellement prévisibles et pathétiques ce genre de relations et que deuxièmement, elle ne voulait pas que Cole finisse par ce lasser d'elle et la rejette.

Bien qu'il semblait tout de même le faire ces derniers temps. Il faut croire que ce n'était pas seulement de sa sœur qu'il s'éloignait. Le seul privilégier restait Derrick.

Ouais... Avoir un pénis, elle aurait voulu être Derrick.

Cette pensée la fille rire toute seule tandis que le type de l'autre côté du bar lui tendait un verre de Jack Daniels.

- " Thanks God!" Le remercia-t-elle en lui tendant un billet de dix.

Kate resta accoudée au bar un instant, regardant le portrait qu'offraient ses amis dans le coin VIP. Son regard épia immédiatement les agissements de Cole avant de se rediriger sur sa soeur qui la rendait beaucoup plus calme.

Le regard de Derrick sur elle ne faisait aucun doute quant à ses sentiments pour elle. Et Cay lui rendait bien son sourire. C'est qu'elle était très belle, la jumelle. Et Kate se sentait choyée d'être une de ses rares amies.

Derrick faisait le bon choix... Fallait juste qu'il se déniaise s'il ne voulait pas perdre la partie!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cole D. Philips

avatar

Messages : 23
Date d'inscription : 30/06/2016

MessageSujet: Re: Le bar « The Spot », l'endroit le plus populaire du collège de Brimwood   Dim 4 Déc - 14:29

Oh my god. That was such a great victory.

Cole n'en revenait tout simplement pas. C'était l'un des meilleurs matchs qu'il avait joué, et certainement le meilleur match de la saison! Il ne l'aurait jamais avoué (même sous la torture), mais il était un peu ébahit devant la p'tite nouvelle. C'est qu'elle avait de la classe. Pour un gars qui s'était nettement opposé à ce qu'elle rejoigne leur rang, il retirait vivement ses paroles.

La soirée s'annonçait franchement épique et il tolérait même ce foutu capitaine des Dragons qui semblait toujours se trouver délibérément au même endroit qu'eux ces derniers jours. L'avertissement silencieux de son cher capitaine et meilleur ami n'était donc pas nécessaire. Il allait se comporter comme un charme, ce soir. C'était le meilleur moyen d'oublier ses soucis pour quelques heures, et ça semblait fonctionner à merveille. Il en était déjà à son troisième verre.

Une seule chose mettait un nuage gris sur la soirée; le fait que Kate lui faisait la gueule. Et elle n'était pas subtile à part ça.

« Katie », la gronda-t-il en prenant place au bar sur le siège de libre à côté d'elle. Cette dernière ne fit pas attention à lui, les yeux rivés sur le barman au chapeau de cowboy avec qui elle était en train de fleurter (of course she was).

« Kateeeeyyy», se lamenta-t-il « you ought to believe me when I say I have no clue what I've done to deserve such an awful greeting »

Son accent était revenu en flèche, comme s'il ne l'avait jamais perdu et Cole se mit à rire de s'entendre ainsi parler, l'alcool aidant beaucoup à se départir de tous le poids qu'il semblait porter sur les épaules. Sûrement que Kate ne pourrait pas le bouder toute la soirée? Pas quand il se sentait si bien et qu'il voulait partager ce moment avec elle?

« Neuh-heu» fit-il en mettant un main sur le verre de sa best lorsqu'elle demanda un refill, puis en direction du barman: « Give her one of those girly drinks... avec un petit parapluie dedans. It's her favorite ».

Il lui tira la langue et reporta son attention sur leurs tables un peu plus loin lorsqu'il entendit de nouvelles acclamations s'élever dans cette direction.

Il avait toute une team. Il ne pensait pas que de jouer à l'étudiant ordinaire lui ferait ressentir ces stupides sentiments d'adolescents.

Un nouveau venu s'était joint au groupe, et Cole reconnu leur « vrai capitaine », Kevin. Il tira alors Kate de son banc sans ménagement, afin qu'elle retourne dans le party.

« J'espère que tu en as encore pour un p'tit bout, Kev, parce que ton remplacement is killing it», le salua-t-il à moitié ironique. Son accent s'était de nouveau dissipé (l'habitude) et son ton n'était pas dénué de sympathie pour son teammate et capitaine.

Celui-là le prit à la blague et lui donna une claque dans le dos, probablement pour se venger de sa remarque, mais Cole pouvait sentir qu'il ne l'avait pas du tout mal pris.

Le pauvre se promenait en béquille! Mais heureusement il connaissait assez bien Cole pour savoir lorsqu'il était sarcastique et lorsqu'il ne l'était pas. Kev était un bon gars, un bon leader aussi.

« Ton inquiétude face à mon état de santé me touche énormément, Philips », répondit son co-équipier. Ce à quoi il répondit par une grimace. « Mais j'ai bien peur de vous décevoir en vous disant que j'en ai probablement jusqu'à la fin de la saison à rester sur le banc. Je suis content de savoir que j'ai un remplaçant qui est à la hauteur de mon talent.» Il serra la main de Chloe avec un sourire charmeur qui fit un mauvais pressentiment dans le bas ventre de Cole.

« Chloe, c'est ça? Merci pour ce match. Je n'aurais pas pu faire mieux moi-même. What are you, a Seacalling?»

Tout le monde éclata de rire.

Cole resta figé sur place.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Derrick Stevenson

avatar

Messages : 14
Date d'inscription : 17/07/2016

MessageSujet: Re: Le bar « The Spot », l'endroit le plus populaire du collège de Brimwood   Dim 4 Déc - 15:14

What are you, a Seacalling?

« Is that what they're called? », s'empressa de Demander Derrick avec désinvolture.

En réalité, son coeur avait fait un bond dans sa poitrine, mais personne d'autre de l'équipe ne semblait ressentir de malaise. Ce n'était qu'une blague, rien de plus. On pouvait faire des blagues sur le sujet? Derrick était tellement habitué à ce que ce soit un sujet tabou, qu'il ne pouvait s'empêcher de s'alarmer, comme si Kevin était une menace, mais il avait un sourire facile et ne semblait pas du tout s'être rendu compte d'un quelconque malaise.

Derrick avait les yeux sur Cole la première fraction de seconde où celui-ci sembla se figer sur place, mais bien vite il changea d'expression afin de dégager un air à la fois nonchalant et ironique (son air naturel quoi).

Si Cole prenait ça si facilement, alors pourquoi Derrick sentait-il son coeur battre avec autant de vigueur? Bientôt, il réalisa que ce n'était pas son coeur qu'il sentait battre à vive allure, mais plusieurs coeurs.

Tentant de ne pas paniquer, il reporta son attention sur la conversation qui avait continué sans problème, passant maintenant à un autre sujet.

Okay. Respire. Le pire est passé.

Il fit une sorte de mouvement de la tête, pour figurer qu'il acquiésçait à peu importe ce que Kevin venait de dire et il reporta son attention (et son ouïe) sur le rythme cardiaque qu'il avait encore dans les oreilles. Il avait cru en distinguer plusieurs à la fois, mais il percevait maintenant à peine les autres, pour focuser sur un seul.

Un battement de coeur toujours aussi frénétique. Vigoureux, définitivement mâle, et qui battait à un rythme beaucoup trop dangereux pour un coeur humain...

Il échangea un regard avec Cole qui semblait le questionner des yeux. Celui-ci semblait beaucoup trop à l'aise pour ce qui venait de se passer quelques secondes auparavant. Kevin, qui se tenait juste à côté était emballé dans une conversation avec les autres membres de l'équipe.

Le battement de coeur freina quelque peu, puis Derrick ne réussit plus à le percevoir. S'était-il trompé? Avait-il halluciné avoir entendu le coeur d'un autre, alors que c'était le sien? Si, auquel cas, ce n'était pas lui, et ce n'était définitivement pas Cole, alors qui s'était?

Quel gars de son équipe avait été pris de panique à la seule mention du mot Seacalling?

Les pas assurés de leur barman (et propriétaire de la place, s'il avait bien entendu?) le fit sortir de sa rêverie.

« Shootters pour les gagnants » s'exclama-t-il avec un sourire bienveillant « on me! ».

Tout le monde le héla et le remercia avec, ce qui semblait être un taux d'alcoolémie déjà bien haut. Derrick accepta le verre avec un sourire sincère. Il n'avait jamais ressentit le besoin de boire, mais ce soir il se disait qu'il le méritait bien.

Et qu'il devrait continuer ses recherches sur le don bizarre qui semblait lui coller à la peau depuis qu'il avait rencontré Cole. Se pouvait-il qu'il développe un genre de pouvoir par le simple fait de se tenir avec un porteur d'élément? Cela lui semblait peu probable. Jusqu'à aujourd'hui, il n'y avait encore aucun moyen de déceler un pouvoir surnaturel chez quiconque. Pas de critères semblables, ni de marque reconnaissable.

Il reporterait à plus tard ses tourments intérieurs et profiterait plutôt de sa soirée. Il cala donc son verre cul sec et chercha des yeux la présence à la fois calmante et revigoratrice de la jumelle Philips.

Autant son frère lui faisait des soucils (et il n'en doutait pas, des cheveux gris), autant se trouver en compagnie de Casey avait l'effet contraire; une vague de calme et de sérénité s'emparait de lui dès qu'elle entrait dans son champs de vision.

« C'est toute une soirée », lui dit-il en espérant qu'elle ne se sentait pas trop hors de son élément.

Il se rendit compte trop tard que ces paroles avaient un double sens. Il n'avait pas voulu faire allusion à la scène qui s'était déroulée quelques minutes plus tôt, mais il avait peine à le cacher lorsque quelque chose le tracassait. Il tenta aussitôt de retourner la conversation vers un autre sujet en ajoutant: « c'était tout un match ».

Ils étaient seuls à leur table. Lance qui ne s'était pas tenu loin, avait rejoint ses coéquipiers à la table d'à côté et ils discutaient avec quelques membres des Sharks.

« C'est étonnant que les Dragons et les Sharks s'entendent bien », pensa-t-il tout haut. « Ou que ton frère n'ait pas encore fait de bêtises qui lui auront attirés des ennuis ».

Il se tourna dans la direction de celui-ci où les gars de l'équipe avait commencé un jeu à boire. Avec délectation, Cole avala d'une traite son verre de bière qu'il reposa sèchement sur la table, devant Holloway. Celui-là fit son coup et bu à son tour, sous l'oeil amusé de Cole. « Enfin, je touche du bois », ajouta-t-il après avoir été témoin de cette scène.

Avec tout ça, il en avait presqu'oublié la promesse qu'il s'était faite à lui-même: dévoiler ses sentiments à Casey.

Oui, il s'était promis de ne pas se défiler, mais il trouvait tout d'un coup que c'était loin d'être le moment idéal. La jeune fille n'avait pas l'air tout à son aise et il ne voulait pas empirer son état en créant un malaise entre eux deux. Les sourcils froncés par l'inquiétude, il se rapprocha un peu de la table qui les séparait et demanda tout bas :

« Are you ok? Veux-tu aller prendre l'air? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lance Holloway

avatar

Messages : 34
Date d'inscription : 29/06/2016

MessageSujet: Re: Le bar « The Spot », l'endroit le plus populaire du collège de Brimwood   Dim 4 Déc - 16:23

Oh my god. Oh my god. Oh. My. God.

Breathe.


La spirale de terreur-cauchemar-horreur à laquelle il essayait de de se déprendre depuis son altercation avec Alison le heurta de plein fouet, lui laissant le teint livide.

Son coeur battait si fort que Lance aurait juré qu'il allait sortir de sa poitrine. Il avait la déplaisante impression que tout le monde pouvait l'entendre tellement le son était fort entre ses oreilles. En plein milieu de cette foule d'inconnus, il n'arrivait pas à se calmer pour reprendre son souffle et ménagea toute son énergie afin de ne rien laisser paraître de l'extérieur.

À l'intérieur, ça bouillait. Rien n'était pourtant arrivé! Les autres continuaient de jaser et de rire comme si de rien n'était. Pourquoi s'était-il donc emporter de la sorte? Avec ce raisonnement clair, il parvint à arrêter la sensations de brûlure qui avaient repris ses paumes en entendant un type de porteur d'éléments.

Ça y est, il était paranoïaque. Au bout de quelques minutes, il parvint enfin à sortir de sa torpeur. Avec l'aide inattendue de Gabe. Celui-là avait fait son apparition pile au bon moment, sa présence sympathique et tellement normale redonnant assez de présence d'esprit à Lance pour qu'elle cesse de complètement freaker.

Safe

Il s'accrocha donc à Gabe comme à une bouée de sauvetage. Avala d'un trait le shooter qu'il lui tendit et le raccompagna jusqu'au bar.

« You ok champ ? », lui demanda le gérant de la place avec une sincère inquiétude dans la voix.

Naturellement, il fallait que son savior ai un sens aiguisé de la perception des émotions (foutu kung fu et méditation !)

« I need to get drunk », répondit-il simplement « and I want to play games. Can you hook me up? »

« Sure buddy, but first give me your car keys ».

« You're no fun » il fit la moue, mais au fond il était beaucoup trop content de pouvoir se perdre un peu dans les aléas de son subconscient pour quelques heures.

Et puis il avait pleinement confiance en Gabriel. Il ne savait pas d'pù venait ce sentiment, mais il n'y pouvait rien. Son stupide cerveau traumatisé ne cessait de faire apparaître Alison au moment le moins opportun et il en avait marre. Il comptait s'amuser avec ses copains, comme si de rien n'était.

Qu'Allison aille se faire foutre.

Beaucoup trop cheerful, Lance se rendit à la table où trainait ses deux coéquipiers, les bras plein de verres et de balles et d'autres niaiseries pour inventer des jeux à boire.

Pour une fois, son tempéramment compétitif n'en avait rien à faire des jeux qui furent choisi; tout ce qui lui importait était de noyer ses états d'âmes avec du Jack.

Ça sembla le calmer quelque peu tout en ayant l'avantage d'engourdir ses sens.

Jusqu'à ce qu'il réalise que l'alcool ne faisait qu'attiser le feu qui crépitait déjà à l'intérieur de lui. Il n'avait jamais eu de difficulté à tenir l'alcool, au contraire. Il avait voulu boire à en perdre la tête, mais au lieu de le déshyniber, l'alcool affûtait ses sens et alertait les pouvoirs qui sommeillaient en lui. Il voyait et entendait tout autour de lui avec une acuité renouvelée. Son rythme cardiaque s'accéléra de nouveau et il son dragon intérieur sembla le gronder. Il sut dès lors que l'alcool et le feu ne faisait pas bon ménage. Une vague de colère le submergea sans aucune raison apparente et il la dirigea vers le meilleur récipiendaire: Cole Philips qui calquait trait pour trait chaque verre qu'il prenait.

« Wipe that smirk off your face, Philips. You ain't no shark. »

Un choeur de «Ohhh» s'éleva dans l'assistance et Lance en avait presque oublié qu'ils avaient des spectateurs. Ce qui avait commencé par un jeu innocent entre plusieurs amis se terminait en une guerre entre deux têtes fortes de deux équipes adverses. Leurs partisans prirent leur comportement à la blague et se divisèrent pour encourager la personne de leur choix.

« Feeling treathen, dragon? Don't tell me you can't keep up! Do I have to get the fire extinguisher? »

« There's no way in hell you can beat me. »

« Oh you know the ways, do you? »

Gabriel sembla apparaître de nulle par à leur côté.

« Et si on rendait le jeu plus intéressant ? » s'exclama-t-il. Et il leur servit à tout deux sept verres de shooters qu'il remplit d'une concotion secrète du mélangeur quil avait à la main. L'alcool s'alluma d'un coup d'un feu bleu qui sembla prêt à sortir du verre.

Dans la semi obscurité du bar, les yeux de Cole en face de lui brillèrent d'un regard bleuté.

Au décompte, ils prirent d'assaut le nouveau jeu et s'empressèrent de boire la concoction des sept verres l'un à la suite de l'autre. La chaleur se répandit à l'intérieur de son être comme un volcan en éruption. Ce qui lui fit du bien au début, devint rapidement une brûlure féroce.

Cole ne se rendit pas à son dernier verre, se précipitant sur le pichet d'eau que Gabe avait fait exprès d'apporter. L'alcool avait laissé dans son sillage un genre de brûlement glacé qui commença à faire l'effet d'un baume sur le pouls erratique de Lance.

Il prit la décision de reposer le dernier verre pour prioriser l'eau glacée qu'on lui tendait.

« Now gentleman, stop being jackasses. Lance, I'm putting all of this on your bill »

« 's good man », sourit Lance et s'étouffant avec sa gorgée d'eau. Sa voix était aussi rauque que et a gorge tellement rêche qu'il crachota un peu sans que cela ne change quoique ce soit.

Le sentiment étrange semblable à de la rage qui s'était emparé de lui s'était évaporé comme la fumée des verres auxquels subsitait un soupsçon de bleu.

Whathever that was, it was effective!

Et le sauveur de la soirée venait une fois de plus de le sortir du pétrin.

C'était presque à ce demander si Gabe savait quelquechose.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chloe Parker

avatar

Messages : 12
Date d'inscription : 08/09/2016
Age : 26

MessageSujet: Re: Le bar « The Spot », l'endroit le plus populaire du collège de Brimwood   Dim 4 Déc - 20:25

La terre aurait pu fendre sous ses pieds que Chloe n'aurait rien remarqué après les mots qui venaient d'être prononcés.

Seacalling.

Était-ce si évident? S'était-elle emportée durant le match au point de divulguer ce qu'elle était réellement? Où avait-elle commis une erreur?

Stop.

L'instinct de survit inébranlable qu'elle avait lui sauva magnifiquement la mise. Elle sut répondre au sourire charmeur de Kevin en lui faisant un clin d'oeil avant de prendre une gorgée de sa bière dorée. Les conversations coulant comme si rien ne s'était dit.

Pourtant elle dût se rendre à l'évidence que ses mains tremblaient imperceptiblement, sans parler de son coeur qui manquait à tout coup de sortir de sa poitrine.

Et toujours cette solitude, cette peur. La jeune femme savait qu'elle finirait par craquer. Tôt ou tard, elle ne pourrait pas se cacher indéfiniment. Et la simple idée d'être dévoilée au grand jour la clouait d'effroi sur place.

Aillant besoin de reprendre ses esprits, elle se dirigea vers les toilettes du bar pour s'asperger la figure et le cou d'eau. Accoudée au comptoir, elle prit le temps de s'examiner dans la glace.

Seacalling.

L'image de Matthew, ensanglanté, vint se superposer à la sienne durant une fraction de secondes, la faisant sursauter.

Elle devenait parano! Il fallait qu'elle retourne dans le bar avant qu'on ne la cherche. Ne jamais avoir l'air vulnérable, c'était essentiel pour survivre.

Parker prit tout de même quelques secondes pour sentir l'énergie bienfaisante de l'eau du robinet coulant sur ses mains. Presque magiquement, son pouls baissa et elle se sentit respirer normalement.

The show must go on...

Revenant dans leur petite aire VIP, c'est le regard de Lance qu'elle croisa en premier.

Son coeur ne fit qu'un bond dans sa poitrine. Les deux jeunes gens se fixèrent assez longtemps pour que Chloe puisse lire dans le regard du capitaine des Dragons la même chose qu'elle ressentait en elle.

La peur.

«Shootters pour les gagnants!» entendit-elle du coin reculé de son cerveau dans lequel elle était en train de sombrer.

Le contact avec Lance se brisa aussi et la vie qui semblait avoir été mise sur pause venait de reprendre un cours normal.

Elle finit par être inclus dans une conversation avec Derrick et quelques gars de l'équipe, sans toutefois résister à l'envie de jeter des coups d'oeil à son nouvel ami sans rien déceler de plus que ce qu'elle venait de ressentir.

Elle devina pourtant qu'il était sur le point de s'emballer tandis que la compétition se resserrait entre lui et le joli blondinet flanqué de sa copine farouche.

Elle lui avait fait quoi au juste, à celle-là!?

S'avançant dans leur direction, Kevin l'intercepta avec son charmant sourire pour s'approcher un peu plus près, voulant lui faire la conversation. Certes, il était mignon, mais elle n'avait vraiment pas la tête à se faire draguer. C'était un sentier qu'il ne valait mieux pas emprunter avec elle.

- « What does it change, Kev, que je te dévoile d'où je viens? I come from all over and from nowhere at once. Satisfied?» Lui répondit-elle, l'air décontracte, avec un sourire hypocrite sur les lèvres afin de détourner le sujet.

Fuck, il faisait exprès avec ses questions, ce soir?

Un rapide coup d'oeil à son cell fut suffisant.

HELP. Envoya-t-elle à la hâte à Lance.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Casey A. Philips

avatar

Messages : 33
Date d'inscription : 25/01/2012

MessageSujet: Re: Le bar « The Spot », l'endroit le plus populaire du collège de Brimwood   Lun 5 Déc - 16:42

« Are you ok? Veux-tu aller prendre l'air? »

Les beaux yeux de la Northstar plongèrent dans ceux, réconfortants et chaleureux, du jeune homme devant elle.

Il avait raison, elle étouffait. Sa tête tournait à cent mille à l'heure. Elle avait terriblement eu peur de la réaction de son jumeau après la réplique qui s'était dite en direction de la nouvelle membre de l'équipe.

Mais, Cole n'avait même pas bronché d'un centime. Comme si la réplique était des plus banales. Ce n'est que dans le fond de son regard (Ou peut-être parce qu'elle le connaissait par coeur) qu'elle vit une panique sourde s'installer le temps d'un battement de cils.

Ils en étaient donc rendu-là, à ce que les gens parlent ouvertement de ce sujet depuis si longtemps tabou? C'est l'effet que ça ferait, le jour où tout serait dévoilé au grand jour, de vivre parmi les humains sans savoir de qui se méfier vraiment.

Il y avait de quoi rendre fou puisque aucun signe visible à l'oeil nu ne pouvait différencier un humain d'un porteur d'élément ou d'un Fierces. Ils devraient donc apprendre à faire confiance... Ou non.

- « I'm fine. C'est seulement un mal de tête.» Lui mentit-elle en lui souriant gentiment.

Il était vrai, pourtant, qu'en sa compagnie, Casey se sentait réellement mieux. Derrick était le seul avec qui elle aurait voulu être honnête. Du moins, éventuellement. Elle sentait qu'elle devait lui faire confiance, à lui.

Quoi qu'elle fasse, la jeune femme savait d’emblée qu'il serait là pour elle et son frère. Et Cay avait besoin d'une personne comme lui pour la protéger, même si elle ne voulait pas se l'avouer.

Ce n'était peut-être pas un coup de foudre, mais Derrick était charmant et lui plaisait franchement. Et elle avait cru, peut-être à tord, que c'était réciproque.

Malheureusement, le jeune homme ne semblait pas décidé à avouer quoi que ce soit si c'était le cas.

- « You know what? J'ai changé d'avis, j'aimerais bien aller prendre l'air quelques minutes. Tu m'accompagnes?»

Casey lui offrit un magnifique sourire pour le rassurer et se leva de table, prenant sa main au passage pour le traîner vers la sortie.

Ils se contentèrent, à l'extérieur, de rester accotés contre la grande baie vitrée dont les fenêtres s'ouvraient durant l'été pour donner un look plus «terrasse» à l'endroit.

Le petit vent frais était agréable et Casey se permit un court instant de savourer la quiétude qui contrastait avec la frénésie qui s'était installée à l'intérieur en fermant les yeux et en respirant un bon coup.

Elle sentait ses cheveux pâles danser avec la brise et lui chatouiller les joues. C'était agréable, de baigner ainsi dans son élément. Cay dût, d'ailleurs, refréner une irrésistible envie de laisser vagabonder son pouvoir pour s'amuser comme lorsqu'elle était enfant et que tout ceci n'était encore qu'un jeu.

Sauf qu'elle n'était pas seule et encore moins en sécurité. Et si elle lui avouait? Si elle arrivait à dire à Derrick qui elle était vraiment.

Elle ne put s'empêcher de penser qu'il aurait fait un magnifique leader de pack s'il avait été un élu.

Hey, i know you have doubts.

Non, c'était trop difficile... Et puis zut!

- « Derrick...»

Elle avait commencé sa phrase avant d'ouvrir les paupières et l'intensité du regard du jeune homme, sur elle, stoppa net l'aveu qu'elle s'apprêtait à lui faire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Derrick Stevenson

avatar

Messages : 14
Date d'inscription : 17/07/2016

MessageSujet: Re: Le bar « The Spot », l'endroit le plus populaire du collège de Brimwood   Lun 5 Déc - 20:33

L'espace d'un instant, le temps sembla s'arrêter. Appuyé ainsi contre la rambarde dans l'air frais du soir, ces yeux croisèrent un instant ceux de Casey.

Et c'était le moment. L'instant tant attendu était enfin arrivé.

Lorsque Casey ouvrit la bouche, il demeura pétrifié, pendu à ses lèvres en attendant qu'elle jette un voile de lumière sur tout ce que Derrick se demandait, qu'elle lui avoue vraiment ce qu'il voulait savoir.

Ses propres pensées le surprirent. Est-ce que son besoin de savoir était plus important que ce « nous » qu'il pourrait former? Comment, alors que son esprit était rempli de désir et où flottait encore les prémisse sd'un songe où il l'embrassait enfin, comment se faisait-il que ses pensées se tournaient d'emblée vers sa quête de la vérité.

Qu'était-il plus important à ses yeux?

Il devait choisir. Maintenant.

Et pourtant, l'espace d'une seconde, il aurait jurer qu'elle s'apprêtait à lui dire quelque chose d'important, de vital, à son sujet.

Sa vraie nature.

Il ne comprenait pas encore comment il pouvait avoir deviné chez Cole des pouvoirs surnaturels, avoir su instinctivement, sans l'ombre d'un doute qui il était vraiment? Pourquoi ne pouvait-il pas lire la même chose chez sa jumelle?

Il en était sûr pourtant... tout lui portait à croire qu'elle avait un don elle aussi. Peut-être pas le même que son frère, mais un don tout de même...

Était-il déjà si amoureux qu'il en perdait les sens et la raison? Ne pouvait-il plus se fier sur cet instinct qui ne l'avait auparavant jamais trompé?

Le moment sembla s'éterniser et il resta là, tout près de Casey, l'esprit virevoltant de début de phrases et de questionnements, et il se perdit dans les yeux de la jeune fille. Il pouvait presque sentir le souffle de celle-ci qui se mêlait au doux chuchotement du vent.

Il ferma les yeux juste une seconde et le vent sembla murmurer à son oreille, comme pour lui révéler un secret.

Et tout d'un coup, il su.

La réponse était devant lui depuis tout ce temps, mais il était trop occuper à la chercher pour réellement la voir.

Casey...

« Casey », murmura-t-il, ébahit.

Le vent sembla se lever, sortit de nulle part et les épaules frêles de sa compagne frémirent au contact de l'air qui vint caresser ses cheveux. Subjugué, Derrick attira la jeune femme à lui, voulant la protéger du froid.

Dans ses bras, elle paraissait à la fois forte et fragile, une beauté à surnaturelle, qui dépassait largement toutes les autres sur qui il avait posé les yeux. Il lui sembla tout naturel de refermer son bras autour de ses épaules, comme si c'était là son unique raison d'exister. Aussi près d'elle, il avait l'impression d'être plus grand et plus costaud encore que d'ordinaire, comme si son corps en entier aurait pu se refermer sur elle et il le souhaita ardamment l'espace d'une seconde, afin de la protéger du reste du monde et de l'incertitude qui guetterait désormais son avenir.

« Casey, je... »

Le moment était si iréel qu'il ne voulait pas briser le silence qui les enveloppait d'une douce chaleur malgré l'air frissonant du soir.

N'y tenant plus, et préférant laisser parler son coeur, il prit le menton de la jeune fille du bout des doigts et inclina doucement la tête jusqu'à ce que leur souffle ne fasse plus qu'un et que leurs lèvres se rencontrent enfin.

Le coeur battant la chamade, c'est à regret qu'il se sépara d'elle. Dans la frénésie du moment, il n'avait pas encore capté si la belle Philips lui avait rendu son baiser. Lorsque le corps de la jeune fille se pressa un peu plus contre le sien et qu'elle vint chercher ses lèvres dans un baiser plus prononcé, il était complètement conquis.

Ses bras se refermèrent délicatement sur la taille de Casey et il fit remonter dans son dos une large paume qui laissait sur son passage un aura de chaleur.

C'est ce qu'il ressentait à l'instant; chaleur et gaité et un incroyable sentiment de légèreté. Il ne pouvait pas croire sa chance.

Casey Philips.

Il se détacha à contre-coeur, à moitié convaincue qu'il vivait un rêve et qu'il se réveillerait d'une minute à l'autre, lorsque la porte d'entrée du pub s'ouvrit à la volée, laissant sortir une silhouette d'homme.

Placé ainsi dos à la porte, Derrick ne pu déceler qui venait de briser leur moment magique. Et il revint lourdement à la réalité.

Dans son empressement, il n'avait rien dit à Cole. Il ne pouvait surtout pas l'apprendre de cette manière, en les surprenant à échanger leur premier baiser!

Mais la silhouette sombre n'était pas Cole.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lance Holloway

avatar

Messages : 34
Date d'inscription : 29/06/2016

MessageSujet: Re: Le bar « The Spot », l'endroit le plus populaire du collège de Brimwood   Lun 5 Déc - 21:45

Sans prendre la peine d'envoyer un message en retour, Lance fonça vers les tables du fond, s'insinuant un passage parmi les clients nombreux de son bar préféré.

Mille scénarios prirent forme dans son esprit. Peut-être ne s'était-il pas encore remis de sa frayeur précédente (ainsi que de son week-end de l'horeur), mais il sautait tout de suite à la conclusion d'un danger iminent. Comme un Fierces ou tout autre ennemi. Mais pourquoi donc s'en prendre à Chloe?

Il n'avait pas pu voir sa réaction lorsqu'elle avait reçu en pleine face la blague idiote et absolument pas drôle de cet abruti de capitaine béquille. Lance lui aurait bien cassé les deux genoux afin de se venger de son insinuation déplacée. Cette insinuation que Chloe était une Seacalling, et qui avait fait perdre à Lance toute raison au profit d'un état de panique complet.

Il devait vraiment apprendre à se maîtriser, autant le corps que l'esprit. Ce n'était certainement pas la dernière fois qu'il entendrait l'un de ses termes. Et quiconque surveillerait sa réaction au moment où l'on ferait une nouvelle blague idiote sur un sujet tabou pourrait le lire comme un livre ouvert...

Il ne fut donc pas complètement surpris de la trouver en compagnie de ce charmant capitaine. Son déplacement du bar jusqu'à leur place VIP ne dura que quelques secondes, mais ce fut suffisant pour donner à Lance toutes sortes d'idées sordides. C'est pourquoi il parcouru brièvement du regard les alentours à la recherche d'une quelconque menace.

Lorsqu'il entoura d'un bras les épaules de Chloe, il avait parfaitement retrouvé son calme et son air désinvolte qui lui était coutûmes.

« Hey Baby », s'exclama-t-il, comme un automatisme. Il avait laissé de côté le Lance déboussolé et très clairement désemparé pour cet automatisme qui inspirait l'aisance et la familiarité.

La blonde s'accrocha à son côté comme à une bouée de sauvetage et il s'en alarma aussitôt. Rien ne paru pourtant dans son visage qu'il tourna vers leur interlocuteur d'un air agacé.

« J'étouffe ici. You want to get some air? »

Sans attendre sa réponse, il l'entraîna d'un bras solide vers la sortie. Dès qu'ils s'en furent détourné, ils croisèrent Gabriel qui l'avait suivi: (un sprint d'un bout à l'autre du bar va faire ça, éveiller les soupçons Bravo Lance) et jugeait l'assemblée d'un oeil sérieux.

Il échange un regard avec Gabe, auquel cas Lance haussa subtilement les épaules, l'air de dire « j'ai aucune idée, man mais il se passe de quoi de pas clair ».

L'air était tellement chargé, tendu; ou peut-être n'était-ce que ce que ressentait le Firebreather à ce moment-là. Il ressera son emprise sur la taille de Chloe, comme si ce simple contact pourrait les rassurer tous les deux.

Dès que Gabriel ne fut plus dans son champ de vision, il demanda, presque histérique.

« What did he say? Did he say something to you? Did he insinuate something again, because I will crush his other knee!

Avec un regard, elle eut le don de le remettre à sa place. Et il fut soulagé de voir qu'elle semblait s'être resaisie.

« What! I could totaly crush him! He's on crutches for christ sake! Do you have absolutely no faith in me? And you're not allowed to text me HELP in capital if you're in no danger, 'cause I'll always come runin' »

Ils avaient atteint la sortie du bar et il poussa la porte avec son dos, se retournant vers la jeune fille qu'il voulait regarder de plus près, sous la lumière blafarde du bar.

Il étudia ses traits un instant, content de retrouver la Chloe pleine de sass qu'il avait rencontré la première fois. Ça leur ferait du bien de prendre l'air, anyway, si ce n'est que pour se revigorer l'esprit après les quantités astronomiques d'alcool qu'il avait ingurgité et pour laisser place alentour comme à l'intérieur de lui à un calme plus ou moins serein.

Son répit de toutes émotions fortes fut de courte durée lorsqu'il remarqua deux silhouettes à quelques pas qui semblait avoir déjà réclâmé ce petit coin de paradis loin des bruits et de l'air étouffant du bar bondé.

Lorsqu'il reconnut Casey, son coeur manqua un battement. Il ignorait complètement pourquoi, car jamais il n'avait connu ce sentiment auparavant. Elle se trouvait, toute délicate, entre les grosses pates d'un membre de l'équipe de water-polo. Certes, il avait l'air tout à fait sympathique, un chic type, vraiment mais pourquoi venait-il d'enserrer la plus jolie fille de leur groupe (certes hétéroclite) de ce soir.

« Come on Chlo, this sanctuary has already been clamed » croassa-t-il en reprenant aussitôt Chloe contre lui. Il espérait grandement qu'on n'avait pas pu lire la déception dans sa voix.

Le stress des derniers jours sembla retomber sur lui et tout ce mix de sentiments, d'amerture et de peur et de tension commençait à jouer sur ses nerfs à vif.

Il ne voulait qu'une chose, c'était rentrer chez lui et oublier, oublier toutes les mésaventures qui semblaient lui tomber dessus depuis sa rencontre avec Alison...

Une chance que Chloe passait par là ce fameux matin...

Une fois à l'intérieur, Lance libéra Chloé de ses bras et se tourna face à elle, l'air penaud. Il avait la mauvaise impression qu'il devait expliquer son comportement.

« Sorry about that »

Il prit place sur une banquette un peu à l'écart, près de la fenêtre, et il dût lever les yeux pour les ancrer dans ceux de Chloe qui se trouvait toujours debout et qui le dominait en hauteur.

« I don't feel so much like myself tonight. I'm just on edge and I don't know why ».

Il serra brièvement sa main dans la sienne, comme si ce simple geste pourrait faire foi de sa sincérité, mais ce n'était pas nécessaire; ses yeux parlaient pour lui.

« What about you? Are you ok? What happened back there? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chloe Parker

avatar

Messages : 12
Date d'inscription : 08/09/2016
Age : 26

MessageSujet: Re: Le bar « The Spot », l'endroit le plus populaire du collège de Brimwood   Lun 5 Déc - 22:51

C'était une certitude, même après si peu de temps.

Lance Holloway avait beau être le gars le plus cool qui soit si c'est le rôle qui l'amusait, ce n'est pas ce type-là que Chloe voyait en le regardant.

Il pouvait bien faire croire à tout le monde qu'il était le «le roi de la confiance en soi», mais, jamais, il n'arriverait à lui faire gober quoi que ce soit autre que ce qu'il était réellement.

Elle en était persuadée, parce qu'elle était exactement comme lui. Une jolie et solide carapace cachant quelque chose de plus profond et de plus sombre. Comme une cicatrice.

Matthew...

Elle releva les yeux vers lui, ne voyant qu'un beau regard sombre et piteux qui l'aida à dissiper le visage de celui qu'elle avait tant aimé.

Il avait vraiment un «crush» pour elle, alors?

Lui offrant un sourire sincèrement désolé, elle serra également sa main dans la sienne lorsqu'il lui présenta des excuses qui n'avaient pas lieu d'être. C'est comme si tout contact avec lui était totalement naturel.

- « Ok, on va tout de suite mettre quelque chose au clair, Holloway. First, don't try to lie to me, we need to trust each other. So, j'ai vu ton regard, pas la peine de faire comme si ça ne te faisait rien.»

Elle appuya ses dires par une bourrade amicale sur son épaule avant de replacer de ses doigts une mèche de cheveux qui lui ôtait son petit air «parfait en tout point».

- « Second, never call me Baby again.» S'empressa-t-elle d'ajouter avec un sourire diabolique au coin des lèvres pour détendre l'atmosphère et le faire rire un peu.

C'est qu'elle était vraiment désolée pour lui. Parker ne le connaissait pas vraiment, mais il est vrai qu'il ne semblait pas dans son assiette. Et pas seulement à cause de la mystérieuse Casey à l'extérieur.

Il y avait quelque chose d'autre. Pourtant elle n'insista pas et il fit de même lorsqu'elle haussa les épaules l'air de dire «Nothing» lorsqu'il la questionna sur sa discussion précédente avec Kevin.

Ils ne devaient pas se mentir, mais il y avait certaines choses qu'ils n'étaient tout simplement pas obligés de se dire, non?

- « T'aurais pas envie d'aller finir la soirée ailleurs? Ça manque cruellement de pizza, ici. Et j'ai justement ce qu'il faut à l'appart.»

Sa proposition la surprit elle-même. Lance serait la première personne à qui elle dévoilerait son univers...

Enfin, une partie.

Il y avait aussi l'option de retourner rejoindre le reste de l'équipe. Sauf, qu'elle n'en avait plus vraiment envie non plus. Un coup d'oeil à la banquette VIP confirma ses sentiments lorsque les deux brunettes la fusillèrent du regard (Fuck, qu'elles se calment!) juste avant qu'elle ne croise le regard de Cole.

Il était intriguant, ce Philips.

... Mais, vraiment capricieux. Lui rappela rapidement son cerveau. Ce qui fut suffisant à retourner son attention sur son ami.

- « On peut rester ici, if you prefer. Mais, je t'avertis alors que tu seras obligé de traîner ma carcasse jusqu'à chez moi si je dois continuer à boire ainsi.»

Et elle appuya ses dires en faisant signe à Gab de leurs apporter deux autres verres.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Casey A. Philips

avatar

Messages : 33
Date d'inscription : 25/01/2012

MessageSujet: Re: Le bar « The Spot », l'endroit le plus populaire du collège de Brimwood   Mar 6 Déc - 11:31

Ses lèvres étaient douces, chaudes et exactement comme elle se les était imaginées, en fait.

Et elle en redemanda, se pressant d'avantage contre lui pour s'assurer qu'il était vraiment là, qu'elle n'hallucinait pas.

Casey avait cru déceler dans son regard la révélation qu'elle n'avait su sortir de sa bouche. Avait-il compris sans qu'elle ne prononce un mot? Était-il sensible à ce point aux porteurs d'éléments? Ou c'était alors un lien indescriptible qui l'unissait seulement à elle et à son jumeau.

Peu importe la réponse, Cay se surprit à être soulagée. Elle aurait plutôt cru que d'être révélée sous son vrai jour serait complètement terrifiant, mais c'était tout le contraire. Derrick, dès le premier regard, avait su la mettre en confiance avec tous les aspects de sa personne.

Il était le seul à la faire sentir aussi spéciale, mais pas étrange. Juste, magnifique.

La porte s'ouvrit alors avec vigueur, laissant paraître une silhouette qui ne lui fut pas difficile à reconnaître.

Faux. He's not the only one...

Ses beaux yeux tombèrent immédiatement sur ceux du capitaine des Dragons qui tentait de fuir son regard. Son coeur stoppa net dans sa poitrine tandis qu'elle essayait de reprendre contenance.

Mais, il était lui aussi avec une jolie fille qu'il tenait par la taille. Et sa propre déception la prit de court une fois de plus.

Ne venait-elle pas d'embrasser la personne avec qui elle voulait réellement être? Alors, pourquoi ce sentiment sournois venait-il s’immiscer en elle.

La jeune femme fut soulagée de le voir retourner à l'intérieur. C'était un sentiment puissant, lorsque Lance était présent, avec lequel elle n'avait pas envie de dealer maintenant. Ce type lui faisait continuellement perdre ses repères. Et ce n'est pas ce dont elle avait besoin.

That's what you think?

Casey fit taire cette petite voix qui gâchait le moment et redirigea plutôt son attention sur la personne qui en valait vraiment la peine, Derrick.

Ses beaux yeux l'enveloppèrent tandis qu'elle posait une main délicate et froide contre sa joue, un air un peu timide sur le visage.

Les deux jeunes gens avaient un peu brisé l'ambiance, pourtant Cay n'avait aucunement envie de se défaire de l'emprise de l'homme devant elle. Elle s'y sentait protégée et en confiance.

- " Tu crois que Cole va nous tuer, tous les deux?"

Lui dit-elle avec une pointe d'humour dans la voix. S'il y avait bien quelque chose dont elle se fichait complètement, c'était l'approbation de son frère sur la personne avec qui elle avait envie de sortir.

Il ne lui avait jamais demandé son avis, lui. Certes, il n'avait pas embrassé sa meilleure amie (Quoi que celle-ci semblait de plus en plus le vouloir, depuis un certain temps...). Et puis peu importe, les deux pouvaient bien faire ce qu'ils désiraient, non?

Et Cole comprendrait. Il les aimait tous les deux, alors certainement qu'il voudrait leur bonheur et serait aux anges de les retrouver ensemble.

Mouais... Plus elle y pensait, plus elle commençait à croire qu'elle se mettait un doigt dans l'oeil!

- " Peu importe. Je suis prête à courir le risque."

Vint-elle appuyer d'un nouveau baiser.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kate Paterson

avatar

Messages : 10
Date d'inscription : 16/07/2016

MessageSujet: Re: Le bar « The Spot », l'endroit le plus populaire du collège de Brimwood   Mar 6 Déc - 14:15

Bon, Kate n'avait réussi à faire la gueule à son meilleur ami que le temps d'une journée. Et c'était franchement agaçant de ne pas réussir à tenir plus longtemps.

Adios, la résolution de lui en vouloir pour toute la vie!

Pourquoi, à chaque fois qu'il la regardait ainsi, elle fondait comme neige au soleil!? Elle n'avait aucune volonté, ou quoi? Il était où, son côté féministe et indépendant!? (Parce que ça avait clairement rapport...)

Exaspérée d'elle-même, elle le laissa pourtant la traîner jusque dans le fond du bar en rechignant un peu, juste pour le personnage.

Il n'en avait donc vraiment aucune idée? Il ne remarquait pas qu'ils ne se disaient plus tout, comme avant. Qu'ils ne se textaient plus à toute heure du jour ou de la nuit pour n'importe quelle stupidité? Qu'il lui posait maintenant souvent des lapins sous prétexte qu'il avait quelque chose d'urgent à faire et oh combien trop important et top secret pour lui en parler.

I'm the fukcing best friend of Clart Ken! Bougonna-t-elle tandis qu'il parlait avec les membres de son équipe.

Elle allait reprendre une gorgée du verre girly, mais le fichu parasol ridicule manqua lui rentrer dans l'oeil. Soupirant, elle l'ôta du verre en l'envoyant balader sur une table.

So funny, Philips...

Mason vint finalement la rejoindre, lui redonnant un semblant de sourire alors qu'il la complimentait sur son minois.

-"T'es pas mal non plus, le Dragon." Lui renvoya-t-elle avec un clin d’œil amusé.

Cherchant une autre distraction, elle scruta le bar à la recherche de l'autre Philips qu'elle avait perdue des yeux. C'est lorsqu'elle la localisa qu'elle manqua s'étouffer avec sa nouvelle gorgée over sucrée.

SO CUTE!

Il était à peu près temps que ça arrive! Ça faisait des mois que le charmant Derrick faisait les yeux doux à la jumelle. Bien honnêtement, Kate ne pensait pas avoir la chance de les voir ensemble de son vivant tellement ces deux-là était d'ordinaire coincés!

S'approchant de Cole l'air complètement festif, elle lui glissa une réplique à l'oreille avec un sourire hystérique. En faisait-elle un peu trop? Toujours.

- " I think your new captain found his trophy!"

Puis elle s'empressa de lui pointer les deux jeunes gens qui terminaient de s'embrasser à l'extérieur avant d'entrer de nouveau dans le bar.

Une fois à l'intérieur, Paterson les siffla pour plaisanter, voulant les taquiner un peu. Elle était sincèrement contente pour eux. Si Casey était heureuse, elle l'était aussi pour elle.

Dans son euphorie du moment, elle n'avait pas pris la peine de remarquer la réaction de Cole et se dirigea vers ses amis avec un large sourire chaleureux, voyant bien qu'elle les mettait mal à l'aise. Oups!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cole D. Philips

avatar

Messages : 23
Date d'inscription : 30/06/2016

MessageSujet: Re: Le bar « The Spot », l'endroit le plus populaire du collège de Brimwood   Mar 3 Jan - 16:35

Cole resta figé sur place.

Seacalling.

If they only knew...

Son habileté à cacher ses émotions se fragilisa l'espace d'une seconde avant que son masque d'impassibilité se remette en place. Imperturbable. Il notifia la rapidité de Derrick à détourner l'attention vers la jeune fille en question.

Ah. Kevin s'adressait à la mauvaise personne. Ce n'était qu'une blague, qu'une tentative d'humour qui sembla à sa grande surprise fonctionner.

C'est qu'on ne niaisait pas encore tout à fait avec le sujet. Sur le net, oui étant donné l'anonymité des internautes, mais dans le vrai monde on parlait très peu du sujet. Même la presse et les nouvelles n'osaient pas encore s'attaquer à ce tabou, si ce n'est que pour ridiculiser les vidéos soit disant truquées qui devenait virales sur les médias sociaux.

Mais le sujet, ce soir, alors que l'alcool déliait les langues et les réactions, provoqua l'hilarité générale. Heureusement, personne de son petit clan ne trahit leurs véritables émotions.

Et le sujet passa.

Cole décida de ne pas y penser et de continuer la soirée qui était si bien partie. Il évita particulièrement de s'allier à quiconque connaissait son secret et les évita comme la peste. On aurait dit que le simple fait de croiser leur regard ferait sortir l'inévitable culpabilité en lui.

Car parfois, il se considérait coupable d'être Seacalling. Chaque forces et chaques faiblesses, chaque trait de personnalité en lui était forgée par cette étiquette qu'il porterait à jamais: Différent. One of them.

Pour un soir, il s'était sentit comme n'importe qui d'autre, un simple étudiant entouré de son équipe et de ses amis, en train de fêter leur victoire. Il aurait voulu que ce sentiment perdure à jamais. Et c'est à ce moment-là qu'il se rendit compte qu'une partie de lui rejetterait toujours qui il est vraiment.

Une partie de lui souhaiterait oublier ses origines et simplement être.

Pendant une heure, il mit ses pensées de côté et s'amusa à des jeux à boire avec son ennemi juré; ce n'était pas tant le jeu mais plutôt son adversaire qui le faisait marer. Lance ne lui revenait pas et c'était intriguant et comique à la fois; il fait sortir le pire en lui et en grande première, Cole s'en délectait.

Car si ses seuls soucis étaient de déjouer le leader de l'équipe adverse, il était bel et bien normal, peu importe ce qu'était la norme.

Au final, personne ne remporta la victoire de leur petite compétition improvisée; ils étaient beaucoup trop occupés à étanché la trop grande soif que leur gorge assèchée par l'alcool leur réclamait.

Le cerveau légèrement embrumé, il dût déposer son verre vide lorsqu'il entendit son cellulaire vibrer dans sa poche. Sans empressement, il le sortit de sa cachette et s'en alla décrocher en riant d'une blague idiote de Kevin lorsque l'identifiant se réfléta en couleur sur son cellulaire.

La vue du nom de son frère lui fit reprendre ses esprits très rapidement. N'aurait-il jamais de répit? N'avait-il pas droit à un jour de congé une fois de temps en temps? Irrité, il posa le cellulaire sur la table, bloquant l'appel.

Pas maintenant. Pas ce soir. Whatever it was that is brother wanted, it could wait.

Pas une seconde plus tard, son cellulaire vibra de nouveau.

Message texte.

Cole. Answer me.

Target spotted. Direction: Brimwood College.

Call to retrieve new orders.


Again? Holly fucking &?%?**$!

AFJ back in town. Just what he needed.

Fuck!

Il avait beau prétendre, il n'était pas comme les autres jeunes adultes sans soucis qui passaient présentement du bon temps dans le bar. Il n'était pas de ceux dont les seules préoccupations se limitaient à ses études ou ses amours ou à remporter la victoire pour son équipe.

Et il n'en serait jamais.

Sa tornade de meilleure amie fit irruption dans son espace avec toute la gaité et la jovialité qu'on la connaissait.

C'était vraiment pas le moment. Il n'en avait que faire de ses amourettes et de ses rumeurs et de sa gaité de joie. Il devait appeler son frère-le-robot-qui-donne-des-ordres-même-via-message-texte et prendre connaissance de la nouvelle stratégie. Il n'avait plus la tête aux enfantillages.

- " I think your new captain found his trophy!"

What the fuck? « I don't have time, right now, Kate. Whatever.»

Son amie ne sembla pas apprécier son désintérêt évident et s'empressa de montrer du doigt ce qu'elle voulait qu'il comprenne.

Oh. Casey et Derrick, en train de s'embrasser sous le porche.

Aucun doute là-dessus. Personne d'autre n'avait le corps frêle de sa soeur ou la carrure de Derrick. Avant même qu'il n'ait eu le temps de réagir, ils entraient de nouveau dans le bar.

Damn it!

À cet instant il détesta tellement ce qu'il était qu'il ne prit pas la peine de s'arrêter et fonça directement vers la sortie, sans accorder le moindre regard à sa soeur et à son meilleur ami.

Tout le monde avait droit au bonheur.

Tout le monde sauf lui.

Mais il n'avait pas le temps de gérer son trop plein d'émotion, il avait une mission à entreprendre. Il quitta donc le bar et disparut dans la nuit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le bar « The Spot », l'endroit le plus populaire du collège de Brimwood   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le bar « The Spot », l'endroit le plus populaire du collège de Brimwood
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le toit, super endroit pour une sièste... Ou pas. [PV May Willis] [terminé => suite à l'infirmerie]
» Un endroit pour dormir... Oh un chat ! Minou Minou !! [libre]
» La ferme, un endroit paisible? Pas sûr... [Libre]
» Le slackeur breton est un peu con.
» je connais un endroit sous les fourrés enfoui...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Brimwood College :: Brimwood College :: Le Campus-
Sauter vers: