Brimwood College

Une guerre se prépare. Les éléments s'éveillent. Quel camp choisirez-vous?
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Mots-clés
Derniers sujets
» Surfer avec le danger
Dim 23 Juil - 12:44 par Cole D. Philips

» Le loft des Philips
Ven 21 Juil - 17:28 par Cole D. Philips

» Chloe's place
Dim 16 Juil - 18:56 par Lance Holloway

» Le calme avant la tempête
Ven 14 Juil - 15:21 par Derrick Stevenson

» Stade de Football
Mer 29 Mar - 22:25 par Lance Holloway

» Au fin fond de la mer noire...
Ven 3 Fév - 19:54 par Cole D. Philips

» Le bar « The Spot », l'endroit le plus populaire du collège de Brimwood
Mar 3 Jan - 16:35 par Cole D. Philips

» Découvertes des personnages
Dim 4 Déc - 18:40 par Admin

» Liste des personnages secondaires
Dim 4 Déc - 17:58 par Admin

Août 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031   
CalendrierCalendrier
Partenaires

créer un forum

      


Partagez | 
 

 Le complexe aquatique de Brimwood ; le berceau des SHARKS de Brimwood

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Cole D. Philips

avatar

Messages : 23
Date d'inscription : 30/06/2016

MessageSujet: Le complexe aquatique de Brimwood ; le berceau des SHARKS de Brimwood   Sam 5 Nov - 15:38

Cole adorait cet endroit; la piscine intérieure du collège où son équipe et lui même se rencontrait plusieurs fois par semaine pour pratiquer leur sport; le waterpolo.

Certes, ce n'était pas l'océan ou la mer, mais c'était tout aussi spécial et cher à ses yeux; il avait déjà de très bons souvenirs reliés à cet endroit.

C'est ici entre autre qu'il s'était vraiment lié d'amitié avec Derrick, et il ne pouvait pas s'imaginer continuer sa vie à Brimwood sans ce jock au coeur tendre. C'était aussi entre ses murs et dans cette eau articificielle qu'il pouvait se dépasser et montrer ce dont il était capable. Son ingéniosité sous l'eau et son souffle était légendaire. Bon okay, il trichait un peu car ses pouvoirs lui permettait de rester de très longues périodes sans ressortir pour une bouffée d'air, mais il tâchait toujours de ne pas exagérer afin de ne pas attirer l'attention sur lui.

La camaraderie qui s'était instaurée en ces lieux avait toujours pour habitude de le rendre de bonne humeur. Pendant quelques heures chaque semaine, il pouvait vraiment jouer les étudiants normaux qui ne vivent que pour leur activité parascolaire, parce qu'ici rien d'autre n'avait d'importance: seulement leur équipe, leur jeu, et bien entendu les jours de match: gagner.

Aujourd'hui, par contre il n'avait pas la tête à ça. Trop de pensées divergentes flottaient dans son esprit; par rapport à sa soeur, à leurs pouvoirs, aux Fierces. Il ne cessait de repasser dans son esprit sa conversation avec son frère ainsi qu'à la mission qu'on lui avait ordonné d'accomplir.

S'il voulait s'en prendre à AFJ (bon ok, le stalker) il lui faudrait au moins une stratégie de défense s'il en venait à devoir se mesurer à ce tordu de Fierces. Et sa défaite cuisante contre le capitaine des Dragons lui pesait encore.

Ce n'était pas exactement une défaite, mais il était clair que Lance était plus fort, et que dans tous les cas il finirait par perdre. AFJ, tout comme Lance, avait un physique qui l'avantageait en combat corps à corps. Il devait travailler sur ses habiletés, mettre en avant ses forces et mettre en place une stratégie de défense qui tiendrait le coup sous l'assaut d'un Firebreather aussi tenace et puissant que Fenworth.

Oui il savait ce que l'Abruti avait l'air. First, il avait fait des recherches sur internet - et les informations sur ce génie de la biochimie étaient abondantes. Que des éloges! Pour un tueur en série. Il ne pouvait pas croire que le monde était à ce point inconscient du danger qu'AFJ pouvait représenter. Ça n'avait pas été très difficile de repérer sa trace et de le suivre incongnito (Cole était passé maître en la matière), par contre il avait perdu sa trace et ses sources lui confirmaient qu'il avait quitté la ville et ses environs.

Il manigance quelque chose lui avait dit Cameron, hier en fin de journée. (Deux fois dans la même journée c'était trop!) Mais au moins il avait pu donner quelques informations utiles à son frère sur les allées et venues du Fierces en question. Celui-ci n'aurait passé que deux jours en ville et il aurait disparu aussi rapidement qu'il était arrivé?

Son frère avait sans doute raison; celui-ci manigançait quelque chose. Cam était aussi persuadé qu'on avait pas fini de le voir dans les environs et il informerait Cole dès que l'autre remetterait les pieds ici.

En attendant Cole réfléchissait et refaisait le trajet effectué par Fenworth pour tenter de comprendre ses intentions

« That bloke is absolutely unhinged», lui avait certifié Cameron avec son accent british très prononcé. (Cole avait tendence à perdre des expressions et des mots depuis son arrivée au collège. Casey d'ailleurs se moquait de lui en l'entendant jurer avec des expressions qui n'étaient pas de leur pays natal.)

On lui avait rapporté qu'il avait passé un certain temps dans un appartement assez éloigné du collège. On essayait de lui avoir une adresse. Qui serait-il venu visiter dans un territoire très clairement Seacalling?

Bref, Cole bien malgré lui, s'était de nouveau trouvé des excuses bidon pour justifier toutes ses sorties et Kate était sur son dos parce qu'il ne lui avait pas permis de l'accompagner, cette fois-ci. Trop dangereux. Il avait aussi en tête d'amener Casey dans son nouveau repère afin qu'ils puissent s'entraîner pour de bon. Il lui faudrait trouver une excuse pour ça aussi, mais il se disait que dans le monde où il vivait... nul n'avait besoin d'excuse pour vouloir se préparer à toute éventualité.

Alors son match de waterpolo de ce soir était le cadet de ses soucis. Ce serait une distraction agréable, mais son entrée dans le complexe aquatique ne lui procura pas le même soulagement et la même euphorie que d'ordinaire.

Il était le dernier arrivé vu l'heure tardive et Derrick lui jeta un oeil avant de faire un mouvement de la tête qui signifiait amène toi. Le coach n'était pas encore arrivé, il devait donc pas être si en retard que ça...

« T'étais où? » lui demanda Derrick à voix basse. « Seinfield ne peut pas jouer ce soir, il s'est blessé au genou. Le coach l'a amené à l'infirmerie et il a fallu appeler du renfort parce qu'on est un joueur short. »

C'est là que Cole remarqua une fille dans le groupe.

« Alors on a pris une fille?? », s'exclama Cole à voix haute - évidemment - ce qui fit tourner toutes les têtes dans sa direction, y compris la jolie tête blonde foncée dont les cheveux étaient retenus en une queue de cheval qui ressemblait drôlement à la sienne. Il leva les yeux au ciel pour exprimer son extrême désaccord avec la situation.

Tout le monde se mit à parler en même temps. En l'absence de leur coach et de leur capitaine, c'était un véritable chaos.

« On va vraiment joué dans ses conditions-là? » vauciféra Cole, irrité de la situation. « On peut pas juste prendre n'importe qui! »

La fille en question le fusilla du regard et il haussa les épaules l'air de dire « ben quoi c'est vrai ». Ses coéquipiers renchérirent; certains approuvaient son point de vue, d'autres avaient pris le côté de miss blondie. Bien vite, la tension escala et Cole, cherchant inconsciemment à partir une chicane fit un mouvement brusque pour se retrouver dans la face de Weiss qui, dans les meilleurs jours, lui tappaient déjà royalement sur les nerfs et à qui il se ferait un plaisir de refaire le portrait... lorsqu'un sifflement puissant et très aigu retentit dans le complexe et tout le monde dans la mêlée, dans un même mouvement de surprise, se tût.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Derrick Stevenson

avatar

Messages : 13
Date d'inscription : 17/07/2016

MessageSujet: Re: Le complexe aquatique de Brimwood ; le berceau des SHARKS de Brimwood   Sam 5 Nov - 16:04

Ça ne prit qu'un sifflement et il avait maintenant sur lui l'attention de tous ses coéquipiers. Cela le déstabilisa une fraction de seconde; il n'était pas habitué de prendre les devants, mais s'il ne le faisait pas, personne ne le ferait.

Prenant son courage à deux mains, il se déplaça pour se trouver devant son équipe qui présentement était divisée et agissait comme une bande d'enfants gâtés. Avec Cole en tête, comme à l'accoutumée.

« Je sais que ce n'est pas l'idéal de faire des changements juste avant un match ». Sa voix se répercutait sur les murs du complexe et son écho sonnait fort, même à ses oreilles. « Mais on fait avec ce qu'on a ou on déclare forfait, c'est votre choix. »

Il leva la main et cela arrêta certain qui avaient d'emblée ouvert la bouche pour s'objecter. « Je n'ai pas personnellement rencontré Chloé, mais le coach m'a dit qu'elle vient d'arriver à Brimwood et qu'elle était la meilleure de son équipe et même de toute la côte est des États-Unis. Alors voici que nous allons faire: on va lui laisser sa chance. On va se pratiquer comme à notre habitude, parce que l'heure avance et que perdre un précieux temps à se quereller avant un match de saison n'est pas du tout à notre avantage. Et au fait, avant que l'un de vous demande » - son regard ce porta inévitablement sur Cole et il le prévint avec ses yeux de ne pas argumenter - « il n'est pas indiqué dans notre code de jeu ici à Brimwood qu'on ne peut pas avoir de coéquipière. Alors, elle est notre seule chance pour ce soir et ça ne nous ferait pas de tôrt d'avoir un membre en plus lorsque nous nous retrouvons dans une situation comme aujourd'hui. Merci Chloé d'avoir accepté de jouer avec une bande de gars macho comme la nôtre et de nous donner une chance en retour. »

Il s'empressa de poursuivre afin de ne laisser aucune placer à la discussion.

« Le coach devrait revenir d'un instant à l'autre. Je sais que ce ne sera pas pareil sans notre capitaine, mais on va laisser le temps à Kevin de se remettre de sa blessure. Maintenant qu'on a assez perdu de temps, que direz-vous de faire nos équipes habituelles pour l'entraînement? Par contre, sans Kevin, pour les blancs, je pense qu'on serait mieux d'égaler les deux côtés. Alors Cole, tu joues avec les blancs et Chloe tu seras dans l'autre équipe. »

Cole lui lança un regard noir, mais il enleva tout de même son chandail afin de se retrouver avec les blancs (qui jouaient en fait torse nu). C'était aussi pour cette raison évidente qu'il avait mis Chloe dans l'équipe adverse, équipe dans laquelle il se trouvait lui aussi. Il fit un sourire rassurant à la nouvelle et tappa trois fois des mains pour signaler le début de la pratique.

« Les équipes, à l'eau! Go Sharks! »

Derrick ignorait, si tout le monde obéit à ses ordres pour suivre l'exemple de Cole qui, bien que mécontent, l'avait écouté puis sauté dans la piscine ou s'il possédait un leadership naturel.

Dans tous les cas, il était vraiment content du résultat.

Lorsque le coach fit son entrée une dizaine de minutes plus tard, les deux équipes donnaient tout ce qu'ils avaient et Derrick ne pu s'empêcher d'être fier.

Le coach, sans un mot, s'installa dans les gradins pour surveiller leurs attaques et leur défense. Derrick suivi des yeux le regard de leur coach qui s'était arrêté sur Chloe. Comme il était dans la même équipe, il fit expres de rater une passe afin qu'elle puisse faire ses preuves.

Il n'avait aucun doute que le match de se soir se déroulerait bien.

Si seulement Cole pouvait mettre son attention dans le jeu...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chloe Parker

avatar

Messages : 12
Date d'inscription : 08/09/2016
Age : 26

MessageSujet: Re: Le complexe aquatique de Brimwood ; le berceau des SHARKS de Brimwood   Sam 5 Nov - 23:26

Toute seule dans le vestiaire des filles, Chloe avait d'abord cru qu'elle s'était peut-être trompée sur la journée de l'entraînement et du match. Elle devait bien s'avouer ne pas avoir toute sa tête et sa concentration depuis un bon moment. Après un rapide coup d'oeil à son agenda, pourtant, elle dut se rendre à l'évidence que le match aurait bel et bien lieu ce soir.

C'est alors qu'elle traversait du côté de la piscine qu'elle comprit enfin; Avant aujourd'hui, l'équipe n'avait jamais été mixte.

Elle ne passa pas, d'ailleurs, sous le radar de tous ces garçons qui l'observaient comme si elle venait d'une autre planète. Mais, elle s'en fichait. Chloe était difficilement impressionnable et, surtout, elle savait ce qu'elle valait.

Et un rapide tour d'horizon lui apprit que, n'importe quand, elle était certaine de pouvoir tous les battre à plate couture dans l'eau, SON élément.

Elle n'était ni apeurée, ni ne sentait qu'elle devait faire ses preuves. De toute évidence, ils verraient bien assez tôt de quoi elle était capable. C'était une chance d'ailleurs qu'une place se libère dans l'équipe au moment où elle faisait son apparition.

Mais il semblait que sa venue ne faisait pas l'unanimité. L'un d'eux, aux allures de Barbie sophistiquée (Et qui lui rappelait étrangement la jeune femme dans la bibliothèque avec qui Lance discutait), prit la parole pour donner son avis arriéré de mâle préhistorique sur le fait qu'en 2016, c'était encore catastrophique d'oser proposer une fille dans une équipe masculine.

Très peu patiente d'ordinaire, et encore moins depuis un certain temps, elle ne se gêna pas pour le fusiller du regard. C'était quoi son foutu problème à lui!?

Bien entendu, d'autres partageaient son opinion et il fallut qu'une personne plus ouverte d'esprit Thank god! s'en mêle pour calmer le jeu.

Juste avant de sauter à l'eau, la belle Seacalling rejoignit son équipe en plaquant au passage le blondinet qui la croisait. Elle en profita pour lui susurrer une menace à l'oreille.

- « T'inquiète pas, j’essaierai de pas trop t'humilier devant le reste de l'équipe. Tu peux arrêter de pleurnicher.»

Puis sauta lorsque le signal fut donné.

Il y avait plusieurs semaines qu'elle et l'eau n'étaient pas entrés en contacte de la sorte. Immergée au complet suite au plongeon, des flash back de Matthew vinrent la percuter de plein fouet. Ouvrant les yeux sous l'eau, elle dût se rendre à l'évidence qu'il n'était nul part et elle remonta à la surface, essayant de reprendre contenance.

Un sentiment de solitude absolue la gagna et, le temps d'un battement de cils, elle eu envie de laisser l'équipe en plan et partir.

Pourtant elle resta, et au même moment, Derrick rata une passe qu'elle reprit habilement pour envoyer le ballon dans le but de l'équipe adverse. Mais à la dernière minute, elle changea sa trajectoire et visa plutôt la tête blonde et capricieuse du type dans l'équipe adverse qu'elle ne rata pas, bien au contraire. Le ballon s'écrasa sur le côté de son visage et la jeune femme ne put réprimer un sourire victorieux.

Certes, elle n'avait pas fait de but, mais c'était tout comme pour elle. Et l'entraînement continuant, ses coéquipiers n'eurent bientôt d'autres choix que d'avouer qu'elle était un bon atout aux Sharks.

Son regard pair croisa un moment celui de Derrick et elle lui sourit, le remerciant de s'être interposé en sa faveur. Ou, à tout le moins, d'avoir joué la carte de la raison.

Le coach siffla finalement le temps de la pause. Tout le monde se rua hors de l'eau pour aller boire ou jouer les fanfarons auprès des demoiselles qui s'étaient agglutinées devant la baie vitrée qui donnait à la piscine des allures d'aquarium.

Seule encore dans l'eau, et pensant avoir un moment de répit, elle replongea, s'immergeant complètement durant  de longues minutes. C'était sans doute le seul endroit au monde où elle arrivait vraiment à se détendre. Aucun bruit, que le son de son propre coeur qui bat. C'était ce qu'ils avaient toujours aimé le plus faire, Matthew et elle, rester au fond de l'eau à observer les rayons du soleil frapper contre les vagues.

Bien entendu, la piscine ne donnait pas le même effet. Mais pour être tout à fait franche, rien n'était plus pareil de toute manière sans son ami. Tout avait une saveur plus fade.

Cette constatation la fit sortir de son nuage de confort et la fit remonter enfin à la surface pour voir une paire d'yeux qui l'observait...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cole D. Philips

avatar

Messages : 23
Date d'inscription : 30/06/2016

MessageSujet: Re: Le complexe aquatique de Brimwood ; le berceau des SHARKS de Brimwood   Dim 6 Nov - 0:20

Il devait bien avouer qu'il avait grandement surestimée la nouvelle; elle n'était pas mauvaise du tout et clanchait même à plate couture plusieurs de leurs coéquipiers.

Et oui il était surpris qu'on accepte une fille dans leur bande! C'était une réaction tout à fait normale, pourquoi en faisait-elle tout un plat? Il ne s'attendait pas du tout à cela, c'est tout. Il fallait pas en faire un drame quand même... Il allait s'ajuster. Un jour.

Il espérait secrètement qu'il n'aie pas besoin de s'ajuster. Ça serait probablement juste pour cette fois de toute façon.

Probablement.

Kevin allait bien en revenir de son genou?! Elle allait perdre sa place et voilà, tout reviendrait à la normale. Il lui faudrait juste passer à travers cet entraînement et le match de ce soir. C'était pas trop lui demandé quand même.

L'attitude de la fille le dérouta. Elle s'en prenait clairement à lui! Elle voulait se venger de ce qu'il avait dit? Hé que c'est susceptible, les filles. C'est bon; ça avait rien donné anyway puisqu'elle était l'un des leurs (pour aujourd'hui, hein!). Alors, elle pouvait en revenir. Merci.

Pourtant, plusieurs fois pendant le jeu, il se retrouva face à elle, et lorsqu'elle manqua de lui arracher la moitié de la figure avec le ballon, il comprit qu'elle n'en revenait vraiment pas. Elle avait vraiment une dent contre lui! Et bien elle allait devoir se mesurer à lui pour de vrai.

Chaque fois qu'il en avait l'occasion, il tentait de lui mettre des battons des roues, tellement que bientôt il ne fit même plus attention au jeu.

Au comble de la honte, Derrick le prit à part à la pause pour osculter son visage et discerner les ecchymoses. Cole lui tappa la main afin de se dégager, irrité:

« Ça va, je suis pas un gamin, alors arrête de me materner »

Il passa tout de même à la salle de bain pour s'assurer qu'elle ne l'avait pas trop défiguré. Il ignorait si Derrick avait cru bon de faire un check up seulement pour la forme (et parce que c'était Derrick) ou s'il y avait quelque chose de visible sur sa tempe.

Sa joue était un peu rouge, mais ça ne se voyait presque pas. Il avala une gorgée d'eau et retourna dans la piscine, espérant pouvoir faire quelques longueurs avant que les gars ne reviennent et que l'entraînement reprenne.

Évidemment, chanceux qu'il était, il trouva celle-ci déjà occupée par la Miss qui lui voulait la peau.

Décidé à se montrer sous son meilleur jour, il prit un élan et plonga dans la piscine à l'endroit même où elle se trouvait. Elle dû donc se projeter sur un côté afin d'éviter l'impact.

Comme d'habitude, Cole jouait à un jeu dangereux.

« Sorry, love », dit-il nonchalemment lorsqu'il refit surface. Comme si ce qu'il venait de faire n'était pas absolument insensé et suicidaire. « Didn't see you there ».

C'était absolument faux, puisque leurs yeux s'étaient croisés avant qu'il se jette à l'eau. Mais il voulait juste faire son jackass.

Afin d'éviter toute injure, il retourna dans l'eau avec la grace naturelle de celui qui se trouve dans son élément. Il nagea rapidement, pratiquant ses longueurs pour se rendre jusque de l'autre côté de la piscine.

Il fuyait aussi tout comeback qui risquait d'arriver d'une minute à l'autre et d'agraver la situation.

Au moins c'était divertissant. Avec tout ça il n'avait pas eu une pensée pour les Fierces ou AFJ depuis le début de la pratique.

Évidemment, l'autre, compétitive comme pas un, l'avait rejoint, dans une course improvisée de natation. Il redoubla d'effort en l'apercevant, afin d'être le premier arrivé. Aussitôt sur le rebord, il ne prit même pas la peine de regarder s'il avait gagné qu'il repartait de plus belle, se propulsant avec élégance pour reprendre la nage jusque de l'autre côté.

Ils nageait tous deux à vive allure, à peu près à forces égales, ce qui l'ennuya de plus belle.

Il était presque tenté d'utiliser ses pouvoirs. Pour gagner une course. Quel con il faisait... si Casey pouvait lire ses pensées, elle le renierait certainement !

Mais la raison prit le dessus et, à bout de souffle, il donna un coup d'épaule à sa camarade qui nageait au même niveau, et ils s'arrêtèrent.

« Ok fine », concéda-t-il comme si c'était la pire chose qu'on lui avait demandé de faire. « You're good. Happy?»

Entre temps les autres étaient revenus. Certains devaient même avoir assisté à la scène, parce qu'il lui sembla entendre des sifflements d'encouragement, mais il était trop concentré pour y faire attention.

Elle était jolie, la Miss. Maintenant qu'il l'avait sous les yeux, il ne pu s'empêcher de le remarquer.

Et c'est vrai qu'elle était douée.

Pour une fille.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chloe Parker

avatar

Messages : 12
Date d'inscription : 08/09/2016
Age : 26

MessageSujet: Re: Le complexe aquatique de Brimwood ; le berceau des SHARKS de Brimwood   Dim 6 Nov - 1:29

Son coeur battant encore la chamade, plus rien ne semblait exister autour d'eux alors qu'ils se fixaient, nageant sur place dans la piscine après cette course effrénée qui n'avait fait aucun gagnant.

Quoi que, après son commentaire, elle se sentit plus que satisfaite et prit cela pour une petite victoire. Certes, il ne lui cédait rien, mais elle avait tout de même réussi à l'ébranler dans ses convictions de matcho égocentrique et ça lui était bien suffisant.

La belle Seacalling le jaugeait. Tout comme la fille de la bibliothèque, il avait une beauté particulière qui lui donnait un petit côté mystérieux. Ses cheveux blonds avaient pris une teinte plus foncée ainsi mouillés et ses yeux bleus l'examinaient comme si elle était une bête étrange.

- « T'es pas trop mal non plus, pour un pleurnichard.» Lui lança-t-elle narquoisement alors qu'elle enfouissait le bas de son visage dans l'eau en continuant de l'observer.

Elle n'aurait su dire pourquoi, mais l'eau lui avait toujours procuré une sensation de fougue ainsi qu'une énergie décuplée qui lui donnait parfois l'impression d'être invincible, inatteignable. Ce qui pouvait devenir irritant pour certaines personnes, comme ça semblait être le cas pour le jeune homme devant elle.

Mais encore là, ce qu'il pouvait penser d'elle lui passait bien au-dessus de la tête. Elle n'avait pas besoin de son jugement pour savoir qu'elle fille elle avait envie d'être.

Pourtant, malgré cette réflexion, elle replaça une mèche de cheveux qui s'était détachée de sa queue de cheval avant de nager vers le reste de l'équipe (qu'elle venait tout juste de remarquer) en soignant ses mouvements, sachant que le regard de son coéquipier était toujours dans son dos.

Sa concentration étant pratiquement revenue à l'entraînement, elle se dit que jouer avec l'autre moitié de l'équipe ne serait pas une mauvaise idée si elle voulait apprendre à les connaître.

Elle entreprit alors d'enlever son chandail, dévoilant un top de maillot sport qui n'avait rien d'aguicheur, mais qui laissait très clairement voir la différence entre elle et ses camarades, avant de lancer le chandail mouillé à Barbie qui venait tout juste de les rejoindre.

-« Tiens, reprend ta place. Je voudrais surtout pas froisser tes habitudes de gars capricieux.»

Ok, elle jouait ruff un peu. C'est d'ailleurs pour cette raison qu'elle ne s'était jamais fait d'amies en natation lorsqu'elle était plus jeune. La plupart des filles de son âge n'arrivaient que très rarement à encaisser ce genre de commentaires.

Et, il fallait qu'elle se l'avoue, Matthew avait toujours eu raison. Étrangement, pour une Seacalling, elle aimait bien jouer avec le feu!

... Et il s'avérait qu'elle avait pêché un gros poisson qui mordait bien à l'hameçon.

Un regard légèrement exaspéré du type qui avait pris son parti lui fit regretter sa réplique. Il avait raison, ils s'éloignaient du principal, se concentrer pour gagner la partie de ce soir.

Le coach revint et l'entraînement reprit. Cette fois-ci, elle visait vraiment le but adverse et non la jolie tête blonde aux yeux aciers de l'autre équipe.

Une ou deux fois, elle eut des félicitations de ses partners tandis qu'elle faisait un bon coup. C'était agréable, de sentir une certaine camaraderie s'installer doucement plus l'entraînement avançait. De toute manière, en accord ou non, les gars devaient se rendre à l'évidence que sans elle, ils ne pouvaient même pas espérer gagner ce soir vu leur nombre.

« T'as envie d'aller manger avant la partie?»

Son attention toujours sur le ballon, elle tourna la tête une fraction de seconde pour voir un coéquipier (Craig? Carl?) la relooker en lui faisant un sourire plein de sous-entendus.

- « Je l'ai!» Annonça-t-elle alors que le ballon allait dans leur direction et qu'il ne faisait absolument pas attention au jeu, mais bien plus au maillot qu'elle portait et qui révélait son corps athlétique.

Le ballon fonça dans le but adverse, enlevant un cris de réjouissance à son équipe et des lamentation à leurs adversaires tandis qu'elle retournait son attention sur le jeune homme.

- « Nah, merci. J'ai d'autres plans.»

Faux. Mais elle n'avait aucune envie de mêler sentiments quelconques et coéquipiers. Elle n'était pas ici pour ça. Et ce n'était certainement pas en fréquentant des gars de son équipe qu'elle se rendrait crédible à leurs yeux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cole D. Philips

avatar

Messages : 23
Date d'inscription : 30/06/2016

MessageSujet: Re: Le complexe aquatique de Brimwood ; le berceau des SHARKS de Brimwood   Dim 6 Nov - 20:27

C'était somme toute un entraînement plutôt divertissant; exactement ce dont Cole avait besoin lorsque ses pensées se tournaient vers les manigances que pouvaient bien préparer Fenworth.

En plus, c'était jour de match et, bien qu'il avait d'autres choses à faire, il était important pour lui de garder sa couverture d'étudiant - ce qu'il était aussi de toute évidence. La bonne nouvelle, c'est que Casey et Kate allait être là pour les regarder jouer.

Il savait qu'il était nul pour garder des secrets vis à vis de sa soeur, c'est la raison pour laquelle il avait décidé il y a fort longtemps de ne rien lui cacher. Pourtant, cette promesse c'était avérée futile et c'était naïf de sa part d'avoir pu penser que c'était un projet possible.

Et maintenant, il devait aussi mentir à Derrick.

Sans en avoir jamais expressément parlé, Derrick et lui en était venu à une entente quant à cette partie de la vie de Cole. Derrick ne poserait pas de questions, mais le jumeau pouvait compter sur son support à tous moments. Cependant, il pouvait deviner des interrogations dans son regard, et même des questions lui brûler les lèvres. Fidèle à sa parole pourtant, Derrick n'énonça jamais ses inquiétudes et n'essayait pas non plus de le faire parler.

Cole lui en était vraiment reconnaissant, c'était assez dur comme ça. CHaque fois, il se disait Après cette foutue mission, quand les choses seront moins chaotiques -

Il pourrait s'expliquer? Au moins le sortir de l'ombre sur des informations marquantes de son existence en secret? Le pourrait-il vraiment? Le monde serait-il un jour assez safe pour qu'il puisse étaler ses secrets sans avoir peur que ça se répercute contre lui?

Et si quelqu'un savait et s'en prenait à lui? Encore. Ou pire, à Casey? Il ne se le pardonnerait pas. Voilà pourquoi, chaque jour, il finissait par se convaincre que c'était la meilleure solution. Pour le moment.

Casey, Kate et Derrick méritait tellement mieux. Parfois, la culpabilité le rongeait à un point tel qu'il était prêt à tout leur bavasser. Pour ce sentir mieux. Pour avoir leur appui. Pour se sentir moins seul.

Il ne les avait pas beaucoup vu au cours du week-end, depuis samedi matin en fait, lorsqu'il s'était querellé avec sa soeur.

Se sentir en plein contrôle de ses pouvoirs à nouveau lui avait fait un bien fou, et il se doutait que c'était pareil pour sa soeur. Afin de garantir leur protection et une meilleure défense, il avait eu l'idée de se pratiquer avec sa soeur comme ils le faisaient dans le jardin de leur enfance.

De cette façon, sa soeur pourrait se défendre.

S'il lui arrivait quelque chose.

Alors, il avait fait cette proposition à sa soeur, puis s'était éclipsé pour le reste du week-end, en donnant à peine signe de vie. Il était vraiment un jackass, quand il le voulait. Il espérait donc faire bonne figure ce soir et peut-être ensuite passer du temps avec eux.

Cole suivit Derrick à la fin de l'entraînement pour lui proposer d'aller manger.

« Désolé pour la crise de macho sexiste », osa-t-il ajouter lorsqu'ils se trouvèrent à quitter le complexe et qu'il n'y avait pas d'oreilles indiscrètes aux alentours.

Derrick arqua un sourcil sans dire un mot, comme il était devenu très bon pour poser des questions sans les poser directement. Le Seacalling haussa les épaules. « Ben quoi, je suis quand même capable d'admettre quand j'ai tort. Enfin parfois. »

Cela les fit sourire et c'est avec une bonne ambiance qu'ils passèrent quelques temps ensemble.

Derrick était un fin observateur et il lui présenta une stratégie fort intéressante pour le match de ce soir. Leur capitaine en moins; ses remarques allaient certainement être les bienvenues.

Ils en parlèrent au coach lorsqu'ils retournèrent au complexe et ils passèrent une bonne heure à échanger des idées afin de s'assurer une victoire le soir même.

Cole s'éclipsa un moment, sortit son cellulaire et appuya sur un bouton qui composa directement le numéro de sa soeur.

Ok. Peut-être qu'il était un peu paranoïaque. Mais c'était plus fort que lui.

ll tomba sur la boîte vocale et jura; cela ne faisait rien pour le rassurer.

Bip

« Cay, c'est moi. Je me demandais si vous veniez toujours au match ce soir Kate et toi. Je... J'espère vous y voir. Oh et on a une fille dans notre équipe. Tu vas l'aimer; elle est genre une version sassy de toi. Elle est vraiment comme un poisson dans l'eau dans cette équipe... et elle a faillit me battre en faisant des longueurs dans la piscine... comme si-»

Son babillage était incessant! Il ignorait pourquoi il racontait tout ça à son répondeur, mais une pensée germa dans son esprit et il se tût tout d'un coup.

Et si elle était uneFierces? Avec son agileté dans l'eau, elle pourrait tout à fait être Seacalling. Coach avait mentionné que c'était sa première journée sur le campus.

Elle faisait son apparition la même fin de semaine que Fenworth.

Ok. Il devait réellement parano. Ça ne voulait absolument rien dire, ce n'était peut-être qu'une coïncidence.

Maintenant qu'il y réfléchissait, il devait se méfier de tout le monde. Comment reconnaître un Fierces, ou même juste un élu déguisé en étudiant dans une marée d'humains? Comment déceler ceux qui avaient des intentions malveillantes, de ceux qui ne voulaient que vivre leur vie dans ce monde de tumulte constant?

Il raccrocha son téléphone, sans penser que le message qu'il laissait à sa sœur allait lui paraître vraiment bizarre.

De retour dans la salle, il eut du mal à recentrer son attention sur le jeu. Aussi, quand les membres de l'équipe réapparurent au complexe afin de se changer pour le match, son regard se posa sur Miss Chloe, tentant de déceler quelque chose.

Rien.

Aussi, prit-il son meilleur ami, son loyal asset à part en attirant son attention avec un Derr qui, même à son oreille, ne lui ressemblait pas du tout et ordonna à voix basse.

« Would you. Keep watch? »

De son regard insistant, il tenta de lui transmettre un message.

Ils étaient devenus très bons pour se comprendre. Comme Casey et lui auparavant...

Après plusieurs secondes, il brisa le contact pour poser les yeux sur Chloe, qui flanait sur le rebord de la piscine.

Derrick suivi son regard.

Et hocha la tête imperceptiblement.

Cole expira toute la tension qui l'habitait et se décida enfin à penser au match de ce soir.

Dans les gradins, la foule commençait à s'amasser. L'équipe adverse, les Pirates de Finley University devait être déjà arrivé.

Show time.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kate Paterson

avatar

Messages : 9
Date d'inscription : 16/07/2016

MessageSujet: Re: Le complexe aquatique de Brimwood ; le berceau des SHARKS de Brimwood   Dim 6 Nov - 21:22

Quarante-huit heures, beaucoup trop de minutes et encore plus de secondes sans nouvelle de M. le prince de l'univers.

C'était quoi, dans le fond, de prendre cinq minutes de sa foutue vie pour lâcher un coup de fils à sa meilleure amie qu'il avait délibérément mis de côté pour partir seul à l'aventure?

Clyde sans Bonnie, ça n'existait pas, bon! Alors, comment Cole avait-il pu se débarrasser d'elle ainsi!?

Kate était en colère. Certes, Kate étant Kate, il ne lui en fallait pas beaucoup pour être irritée. Mais là, vraiment, elle trouvait que son ami commençait sérieusement à la prendre pour acquis et à lui cacher des trucs.

Plus que n'importe quoi, la jeune femme détestait lorsqu'il la faisait passer en deuxième. Excepté lorsqu'il s'agissait de Casey, parce que pour elle, c'était une évidence même que sa soeur devait être sa priorité.

Assise dans l'estrade à côté de sa jumelle, elle bouillait pourtant puisqu'elle venait d'entendre le message complètement incohérent de Cole qui ne faisait que parler de sa nouvelle et charmante partner de Water-polo.

C'était qui, encore, celle-là?

Un regard de biais de Casey lui fit réaliser à quel point elle était transparente lorsqu'elle était fâchée.

- « Je te voies venir... Non, je ne suis pas jalouse.»

Mensonge. Kate devait se rendre à l'évidence, partager son meilleur ami avec une autre fille n'avait vraiment plus rien de drôle depuis un certain temps.

Surtout qu'elle ne voyait jamais ce qu'il pouvait bien leurs trouver. Qu'est-ce qui faisait qu'elle restait invisible tandis que les blondies avec  la moitié moins de son cerveau arrivaient toutes à le charmer!?

Bon, être la meilleure amie de Philips et non sa petite amie avait au moins pour avantage qu'elle restait dans le décor alors que toutes les autres étaient de passage.

Enfin, jusqu'à il y avait quelques jours.

Elle croisa d'ailleurs le regard de son ami lorsqu'il regarda dans les gradins et le gratifia d'un sourire méprisant et sarcastique, se contrôlant pour ne pas lui faire un doigt d'honneur (Elle était toujours un peu excessive lorsqu'il la mettait hors d'elle.) C'était tout juste si elle ne s'était pas déguisée en pirate pour aller encourager l'équipe adverse. Heureusement pour lui, elle avait encore au moins de l'estime pour Derrick.

- « Miss Philips, il te dévore des yeux!»

Elle lui tira la langue, aimant voir son amie rougir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Derrick Stevenson

avatar

Messages : 13
Date d'inscription : 17/07/2016

MessageSujet: Re: Le complexe aquatique de Brimwood ; le berceau des SHARKS de Brimwood   Dim 6 Nov - 22:40

Derrick était nerveux. Il était de nature gêné, certes et oui il était parfois timide avec les filles, mais il n'était pas nerveux d'ordinaire. Son tempérament était plutôt calme et il avait l'habitude de rester en retrait.

Toutefois aujourd'hui, il portait l'écusson de capitaine sur son uniforme aux couleurs bleu et blanc de leur collège et pour une fois il n'avait pas l'impression d'observer le jeu en restant à l'écart, mais d'être un acteur important de l'histoire.

Le coach l'avait désigné suite à son initiative de toute à l'heure. Il avait hésité, le dossard dans les mains, le C très évident sur l'épaule et le devant du t-shirt. « Je ne peux pas accepter. C'est à Kevin que revient le titre, même s'il n'est pas là pour une game ».

« Il n'y a encore rien de confirmé » a répondu Steven avec un peu de déception dans la voix, « mais il est possible que Kevin ne puisse pas se remettre au jeu rapidement. Il a un problème au tendon. Je vous en dirai plus quand j'en saurai davantage. En attendant, on a besoin d'un leader pour mener et motiver l'équipe et je ne vois personne de mieux placer que toi pour combler ce rôle. Allez, prend-le et va te préparer»

Ne voyant pas de raison d'objecter et habitué d'obéir aux ordres de leur coach, Derrick se dirigea vers les vestiaires avec le vêtement dans les mains.

Ce soir, on comptait sur lui pour le moral de l'équipe et pour diriger le jeu. Heureusement, Steve épiait chacun de leurs mouvements et ne se gênait jamais pour leur indiquer (ou plutôt leur crier) un changement de tactique.

Jusqu'à date ça allait, il avait réussit à acquérir assez rapidement le respect et la confiance de ses coéquipiers depuis qu'il était entré dans le groupe. Il ignorait pourquoi ce nouveau rôle (qu'il avait dans la peau) le rendait si nerveux.

Lorsqu'ils furent appelé à entrer dans l'eau, sous les applaudissements et les encouragements de la foule, Derrick était le premier en avant, suivi de près par toute l'équipe. Il ressentit à ce moment là une grande fierté, un sentiment d'appartenance comme jamais il n'en avait ressentit auparavant. Une énergie électrique se faisait ressentir parmi leur troupe et c'était contagieux. Il se sentait ici à sa place, avec Cole et l'équipe avec lui.

Puis, il leva les yeux vers la foule et son coeur fit un bond dans sa poitrine.

Casey était là. Elle était venue les regarder jouer.

La nervosité reprit, mais il su la faire taire avec un peu de contrôle. Son regard n'avait pas quitté la silhouette de Casey qu'il dévorait délibérément des yeux.

Qui sait, peut-être que ce regain de confiance allait lui donner le courage nécéssaire pour lui dévoiler ses sentiments...

Mais avant tout, il lui fallait gagner cette partie.

Dès que le signal de début du match fut donné, il se lança corps et âmes dans le jeu qu'il connaissait maintenant très bien. Il n'était pas mauvais du tout, même s'il ne possédait pas la grace et l'agilité de Cole pour se déplacer dans l'eau.

Ce qu'il avait par contre était un très bon oeil d'observateur; il connaissait les habiletés de ses coéquipiers et savait à quel moment le mettre en pratique. Il pouvait même anticiper les gestes de ses camarades et ainsi avoir le dessus sur leur adversaire.

Il passa la première partie du match à évaluer les actions et réactions des pirates et lorsqu'arriva la mi temps, il dévoilà avec agitation les indices qu'il avait repéré ainsi que quelques tactiques qu'il voulait mettre en place afin de déjouer l'équipe adverse.

Il ne devait surtout pas se laisser déconcentrer par les cris retentissants des gradins ou le beau visage pâle de celle qui ignorait encore complètement comment elle le faisait fondre.

Ne pense pas à Casey! se dit-il en replongeant de plus belle.

Une autre demoiselle occupait toutefois ses pensées, pour une raison complètement différente. Leur nouvelle recrue, Chloe se débrouillait très bien. Son talent rivalisait jusqu'à celui de Cole...

Derrick ignorait pourquoi Cole voulait qu'il garde un oeil sur elle, mais il épiait chacun de ses mouvements dès qu'il en avait l'occasion, à la recherche de... quelque chose. Quelque chose qui confirmerait les soupçons de Cole. Où à tout le moins qui expliquerait pourquoi son ami se méfiait d'elle. Parce que c'était clairement le cas.

Il pouvait lire une tension dans sa façon de braquer ses épaules depuis le début du match. Et des regards furtifs dans la direction de la nouvelle.

Derrick savait qu'ils avaient passé un moment dans la piscine à la pause de leur entraînement. Toute l'équipe avait assisté à leur concours improvisé de longueurs. Deux vraies têtes de mules, c'était dit Derrick avec amusement.

De son côté, il n'avait pas eu de moment seul avec Chloe, mais il l'avait observé pendant la pratique, comme il a observé le jeu de tout ses coéquipiers et il en avait conclu qu'elle avait beaucoup de technique mais aussi de grace naturelle.

Il n'avait pas eu de vibe ou de je-ne-sais-quoi comme il en a eu pour Cole, mais ce n'est pas le genre de chose qu'il pouvait contrôler; il ignorait même complètement comment ça fonctionnait. C'était plutôt comme un pressentiment. Il suivait son instinct et son instinct lui dictait que Cole avait le pouvoir de l'eau, tout comme Casey avait un pouvoir... même s'il ignorait lequel et qu'elle ne lui avait encore rien confirmé.

Ne pense pas à Casey!

Trop tard, il avait levé la tête vers leurs supporters et ses yeux croisèrent les siens. Ils se sourirent.

Et il manqua une passe.

Merde!

Pour le bien du jeu, il lui faudrait porter toute son attention à l'intérieur de la piscine.

Ensuite, il demanderait à Casey de sortir avec lui.

Si Cole ne l'en empêchait pas, bien entendu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Casey A. Philips

avatar

Messages : 33
Date d'inscription : 25/01/2012

MessageSujet: Re: Le complexe aquatique de Brimwood ; le berceau des SHARKS de Brimwood   Lun 7 Nov - 12:15

Les gradins se remplissaient à une allure phénoménale. Brimwood était réputé pour ses équipes sportives de haut calibre ce qui engendrait inévitablement un engouement autour de tous les matchs.

Cay avait hésité longtemps avant de venir. Elle qui n'était pas friande des bains de foule. C'est Kate qui avait fini par la convaincre que ça serait chouette d'être entre copines et, qu'en plus, ça risquait de faire un plaisir fou à deux messieurs des Sharks.

Elle avait d'ailleurs insisté pour qu'elles partent de la maison ensemble, question que Casey ne se défile pas en plein milieu de la partie!

Une fois rendue, la belle Northstar devait bien avouer que son amie avait raison, ce serait agréable comme soirée. Et surtout divertissant vu le visage courroucé de Kate tandis qu'elle regardait son jumeau entrer dans l'eau.

Miss Paterson était sans hésitation la personne la plus intense émotionnellement qu'elle connaissait... Mis à part son frère qui, elle devait l'avouer, était du genre à grimper assez rapidement dans les rideaux!

« Je te voies venir... Non, je ne suis pas jalouse.» Lui lança-t-elle vivement sans même lui jeter un coup d'oeil.

Oui, bien sûr Kate...

La remarque de son amie fit naître un petit sourire en coin sur ses lèvres pâles. Cole et Kate, ils se vouaient un amour inconditionnel et pourtant, complètement platonique. Elle avait bien essayé de cuisiner son frère sur le sujet, mais Cole répondait toujours par la même phrase: «Bah, c'est Kate, quoi!». Comme s'il s'agissait d'une évidence, à ses yeux à lui, qu'il ne pouvait rien y avoir de plus entre eux.

Pourtant Kate était une belle fille. Bien plus jolie, d'ailleurs, que la plupart des nunuches qu'il avait bien pu ramener à la maison. Certes, c'était son avis de soeur sensée qui réfléchissait avec sa tête et son coeur et non avec... Autre chose. Et de plus, des filles comme Kate, il n'y en avait pas deux!

Casey se souvenu alors du long message sans finalité que son jumeau lui avait laissé un peu plus tôt et qui était, entre autre, l'une des raisons de l'humeur boudeuse de Kate.

La nouvelle joueuse des Sharks.

De loin, la jeune fille semblait lui dire quelque chose... La Fuck friend de Lance! (Enfin, selon Élisabeth...)

Pourquoi son frère avait autant le don de s'attirer des ennuies?

Pourtant, c'était la première fois que son frère était autant intrigué et emballé de lui parler d'une fille. Elle connaissait Cole par coeur et elle savait pertinemment qu'il ne devait même pas s'être rendu compte que cette fille semblait lui plaire à ce point. Il était vraiment comme un enfant!

La fin du message l'avait tout de même inquiété un peu et elle scrutait maintenant les moindres faits et gestes de son frère à la recherche d'un indice dans sa posture tandis qu'il venait de plonger pour ne pas rater le ballon.

Mais outre le fait qu'il semblait légèrement tendu (Ce qui pouvait tout aussi bien être la pression que lui occasionnait un match) elle ne voyait rien d'alarmant.

« Miss Philips, il te dévore des yeux!»

La remarque de son amie la sortie de son examen et elle suivit le regard de Kate pour comprendre de qui elle parlait.

Derrick. Son coeur fit un bond dans sa poitrine.

Son jumeau prenait tellement une place importante dans sa vie qu'elle en oubliait parfois d'être une personne à part entière. Et donc, elle n'avait pas encore pris le temps d'observer le beau jeune homme qui la dévorait des yeux.

Rougissante, elle baissa le regard en souriant, trouvant du coup les lacets de ses chaussures bien intéressants!

Ainsi torse nu et complètement trempé, elle ne pouvait pas nié qu'il était agréable à regarder. Elle voyait bien qu'il y avait d'autres filles qui regardaient dans sa direction et elle se sentit choyée de voir ses beaux yeux dans sa direction à elle.

Cay ignorait comment il faisait, mais ce gars savait la rendre spéciale sans même ouvrir la bouche. Il avait une manière de poser son regard sur les gens et de les faire sentir importants s'il le désirait. Être un élu, il aurait certainement eu un pouvoir d'attraction très persuasif.

Il faudrait bien qu'elle prenne son courage à deux mains et qu'elle lui démontre un peu plus son intérêt si elle ne voulait pas qu'une autre soit plus rapide qu'elle. Pourtant son petit doigt lui disait bien qu'il se fichait des autres filles.

- « What!?»

Kate lui lançait un regard qui n'avait plus rien de choqué, mais qui était transformé en un long sourire narquois et conspirateur. Elle la questionnait du regard en sachant déjà la réponse à ses questions silencieuses.

- «Fine, tu avais raison, c'est un gentleman... Et il me plaît.» S'entendit-elle répondre sans avoir réfléchi.

Ses yeux aciers se reposèrent sur le jeune homme qui était le capitaine de son équipe.

Au mot capitaine, son cerveau tiqua.

Lance.

Elle balaya cette pensée pour se concentrer de nouveau sur celui qu'elle choisissait.

Are you really sure Philips?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lance Holloway

avatar

Messages : 34
Date d'inscription : 29/06/2016

MessageSujet: Re: Le complexe aquatique de Brimwood ; le berceau des SHARKS de Brimwood   Lun 7 Nov - 21:30

En sortant de la bibliothèque, le capitaine des Dragons avait pris un moment pour souffler. Pas que sa journée était difficile, loin de là.

Mais juste, parce que.

Depuis deux jours, il se promenait sur le campus, retrançant ses parcours habituel, mais en ayant cette impression que rien n'était pareil. Il parcourait les couloirs du collège, comme s'il les voyait pour la première fois.

Trop conscient de lui-même et des autres.

Depuis deux jours, il tentait de retrouver une vie normale, mais c'est comme si sa vie d'avant lui échappait.

Au départ, il était resté dans sa chambre, trop freaked out pour songer à mettre un pied à l'extérieur de chez lui. C'est que le danger pouvait rôder à toute intersection, à tous moments. Puis, il en avait eu marre. Marre d'être seul et traumatisé par son expérience de vie. Il ne dormait pas et aucun de ses trucs relaxants habituel ne faisait le poid contre l'énormité de la situation.

Puis il se décida à mettre un pied dehors, mais évita toute altercation comme la peste. Il ne répondit pas aux messages de ses amis qui n'avaient pas eu de nouvelles de lui depuis le party.

Il se promena dans les environs, mais tout semblait avoir changé. Jusqu'à ce qu'il réalise que le changement avait eu lieu en lui.

Il n'avait pas osé même songé à ses pouvoirs depuis qu'il en avait découvert l'utilisation. Toutefois, ce n'était pas l'envie qui lui manquait.

La peur peut-être. Ou la certitude que plus jamais rien ne serait comme avant.

Il avait l'impression de vivre un cauchemar sans fin, car il ne pouvait s'empêcher de repasser dans sa tête le film de sa rencontre avec Allison.

Juste son nom lui donnait la chaire de poule.

Allison Allison Allison

Lundi matin, après s'être retourné cent fois dans son lit, il se leva simplement et entama sa journée comme il l'aurait fait n'importe quel autre lundi matin.

Sa rencontre avec Chloe à la bibliothèque avait eu une grande influence sur son humeur pour la journée et l'humour de cette dernière avait posé un baume sur son être ébranlé.

Il n'avait pas prévu, cependant, de revoir Casey dans son état. Il n'y était tellement pas préparé! Après coup, il s'était cogné le front sur le mur, par exprès, juste pour se prouver qu'il était bel et bien un con.

Mais ça avait fonctionné. À la fin de la journée, il se sentait plus lui-même qu'il ne l'aurait pensé.

Des distractions, c'est ce qu'il lui fallait. Comme Chloe ou Elisabeth ou Casey l'avaient été plus tôt. Il devait empêcher son esprit de tout dramatiser encore une fois et de réfléchir à tout ce que ça voulait dire, tout ce que ça allait engendrer -

Don't go there.

Alors, il fit la chose la plus sensée (à part se noyer dans l'alcool; parce qu'à ce moment-là, ça lui sembla tout à fait sensé) et parti trouver sa bande.

Flanqué de Mason et Clive, Lance prit place dans les gradins. Il était en retard, comme partout où il allait; ce qui lui garantissait une entrée remarquée.

Pas que cette journée là, il souhaitait vraiment être le centre de l'attention, mais whatever ça faisait partie de son monde avant alors il serait ce gars-là ce soir.

Il n'avait pas oublié ce que lui avait dit Chloe le jour même et il s'avérait que regarder un match de waterpolo était une distraction parfaite.

Il faisait de gros efforts pour agir tel qu'il le faisait avant tout ce charabia compliqué ne vienne lui voler sa confiance et son estime de lui.

Lui, en manque de confiance? Nah ça ne pourrait jamais arriver.

Il avait retontit dans le repère de ses coéquipiers avec de la bière et un air entendu. Ils avaient tous pris du bon temps au party et lorsque certains d'entre eux lui posèrent des questions un peu indiscrète, il se contenta de les laisser divaguer et ne fit qu'aquescier à leurs sous-entendus sans rien confirmé.

Si seulement ils savaient

Clive était ce qu'il avait de plus près d'un ami - et Mason, lorsqu'il n'était pas entouré de gars sans cervelle, tenait des conversations intéressantes. Lance appréciait leur compagnie, parce que c'était facile, sympathique; ils s'entendaient bien. Grace, en partie, à eux, Lance avait réussit à instaurer une bonne ambiance dans l'équipe. Et ces deux-là étaient toujours partant et enthousiaste à tout ce que Lance proposait.

C'est pourquoi il ne fut pas surpris d'avoir de la compagnie pour aller au match.

Il ne se doutait pas, par contre, qu'il se trouverait aussi en très charmante compagnie. Casey était facile à apercevoir et à reconnaître, même de loin et Lance se fit un plaisir d'aller s'assoir dans la rangée de libre juste derrière elle.

« Hello Darling », la salua-t-il avec un faux accent british, «long time no see ».

On ne pouvait pas dire qu'ils s'étaient laissé en très bon terme plus tôt dans la journée. Sa tentative n'était pas de se moquer d'elle, mais plutôt de détendre l'atmosphère, de faire son idiot habituel, quoi.

C'était comme si chaque fois qu'il faisait ou disait quelque chose qui lui aurait paru naturel il y a trois jours, il récupérait un peu de sa dignité ainsi que son charme légendaire.

Il se tourna vers celle qui accompagnait la fille de ses rêves et lui offrit son plus beau sourire.

« Je ne crois pas qu'on ait été présenté: Lance Holloway, mais tu peux m'appeler babe »

Il renchérit avec un clin d'oeil, alors que l'attention de tous étaient maintenant porté sur les deux équipes qui venaient d'entrer dans l'eau.

En retard, mon oeil. Il était arrivé à l'heure pile, ouais. À ses côtés, Clive et Mason commençaient déjà à se payer la tête des joueurs et à rire sans tâcher d'être subtil.

Ils pouvaient être de vrais cons; c'est aussi la raison pour laquelle il les aimait bien.

« Regarde qui est là », lui dit Clive en se penchant vers lui « ton requin de l'autre soir ».

« Va falloir les rebaptiser » concéda Mason qui avait suivi son regard et savait très bien de qui on parlait « parce que tu n'en a fait qu'une bouchée de ce requin samedi soir !»

Et les deux se mirent à rire et à lancer des noms d'équipes aussi idiots que « poisson-chat et homme-triton », mais ils se levaient d'un bond pour encourager Chloe lorsqu'elle avait l'avantage.

Les gars avaient fini par s'entendre à renommer chaque membre de l'équipe de waterpolo de Brimwood, ce qui donnait quelque chose comme « Requin bambino », « poisson volant » et « truite mouchetée » et c'était franchement divertissant. Lance se mit à rire, ne pouvant pas s'en empêcher.

Ils étaient tellement cons. Mais à ce moment-là, il n'aurait pu rêver mieux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Casey A. Philips

avatar

Messages : 33
Date d'inscription : 25/01/2012

MessageSujet: Re: Le complexe aquatique de Brimwood ; le berceau des SHARKS de Brimwood   Lun 7 Nov - 23:48

S'il avait été assez intelligent pour garder la bouche fermée, alors peut-être que son attention se serait détachée du charmant jeune homme qui dirigeait habillement ses coéquipiers dans l'eau.

Mais malheureusement pour Lance, il n'avait jamais rien enregistré du message (pourtant peu subtile) qu'elle lui avait fait à leur première rencontre, dans le cours de dessins.

Le beau capitaine des Dragons semblait bien plus que ce qu'il voulait bien dévoiler. Et le jeu auquel il jouait ne l'intéressait aucunement. Casey n'avait rien à faire d'un gars ordinaire. Si seulement il avait pu saisir cette partie du message à temps.

Quelques minutes plus tôt, elle avait ressenti un tiraillement dans le ventre en voyant la jolie tête brune se pointer au match. La jeune femme ne se serait pas attendue à le voir ici et sa propre excitation la surprit.

Elle avait aussitôt détourné les yeux. D'un, pour ne pas attirer l'attention dans sa direction (Bien qu'avec le teint et les cheveux qu'elle avait, c'était plutôt difficile de passer inaperçue) et de deux, pour éviter un flot de questions, voir un interrogatoire de Kate qui se délectait toujours des aventures des autres.

« Hello Darling », la salua-t-il avec un faux accent british, «long time no see ».

Cay devait avoir le pire karma de la terre en ce moment! Il avait fallu qu'il vienne se flanquer derrière elle, lui infligeant par la même occasion les commentaires stupides de ses deux attardés d'amis qui se payaient la tête de son jumeau.

Elle n'avait d'abord pas répondu, faisant semblant de ne pas l'avoir entendu. Jusqu'à présent, elle passait une excellente soirée et elle sentait à regret que le petit nuage sur lequel elle se tenait grâce à Derrick était en train de s'évaporer.

En rajoutant davantage, il eu l'audace de se présenter à Kate. Comme si elle ne savait pas déjà qui il était après son altercation devenue légendaire de samedi soir!

Le petit nuage s'était définitivement dissout.

Jesus Christ!

Prenant un grand respire, elle se tourna vers l'homme qui occupait trop souvent ses pensées à son goût et le darda d'un regard lasse.

« Tu sais quoi, Lance? Vraiment dommage qu'il n'y ait pas que ton accent British qui soit médiocre.»

Le commentaire fit pouffer ses deux camarades qui étaient sans doute déjà en train de se faire des scénarios grivois sur le sens de cette réplique.

Et elle détourna sa belle tête blonde vers la piscine, cherchant du regard les personnes qui lui étaient chères. Pour le reste, elle laissait le soin à Kate de s'amuser avec leurs voisins d'estrade.

Sauf qu'elle avait oublié un détail crucial. Durant le party, son amie avait eu bien du plaisir avec un des deux jeunes hommes et il semblait qu'encore ce soir, elle jouait un peu la carte de la séduction avec celui-ci. Kate faisait toujours ça à chaque fois qu'elle était en colère contre Cole, elle se vengeait à sa manière. Et ce soir, c'était en jacassant avec le clan adverse.

La présence de Lance dans son dos lui pesait et elle aurait bien voulu changer de place. Mais l'endroit était vraiment bondé et la seule place qui restait était à côté d'elle!

« Salut Casey, je peux prendre cette place?» Lui demanda Élisabeth sans vraiment attendre la réponse tandis qu'elle prenait déjà place, tassant les affaires de Cay.

« J'hallucine ou Cole est encore plus musclé et sexy qu'à l'habitude? Vous faites quelque chose ensuite? J'aurais bien envie d'aller le féliciter lorsqu'ils vont gagner, tantôt.»

Karma de merde.

Un, elle se foutait complètement de savoir que son frère avait même un infime chance d'être... Sexy. Deux, même s'ils avaient fait un party avec la reine d'Angleterre, elle ne l'aurait pas invité. Et trois, Élisabeth était bien trop facile à cerner pour ne pas comprendre à quel jeu elle était en train de jouer.

Jouant dans ses cheveux, parlant le plus fort possible pour qu'un certain capitaine sur le banc derrière elles entende, et à la manière dont elle était habillée et maquillée, il ne faisait aucun doute de qui elle voulait si subtilement attirer l'attention.

C'était triste à voir. Mais ça semblait tout de même fonctionner un peu pour ce qui était, du moins, l'habillement.

« Oh! Lance, je ne t'avais pas vu babe. Toi aussi, tu es venu voir mon chéri jouer?»

Elle avait parlé d'un ton léger, pointant du doigt Cole qui se déplaçait avec une aise extraordinaire dans l'eau.

Gosh... Roulant des yeux, elle croisa le regard dégoûté de Kate et éclata franchement de rire.

Reprenant un peu contenance, son sourire s'accrocha à celui de Derrick dont les yeux venaient de nouveau d'entrer clairement en contact avec les siens.

Vivement la fin de se match...


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kate Paterson

avatar

Messages : 9
Date d'inscription : 16/07/2016

MessageSujet: Re: Le complexe aquatique de Brimwood ; le berceau des SHARKS de Brimwood   Mar 8 Nov - 11:49

SON chéri? Cette fille débloquait sérieusement! SON chéri? Really.

Kate avait failli vomir en entendant la brunette rappliquer à côté d'eux et commencer à babiller ainsi. S'il y avait bien quelqu'un qu'elle n'était pas capable de sentir, c'était Élisabeth.

Son ton était aigu, ses paroles vides de sens et son parfum sucré lui donnait mal au coeur.

Sa B.A. auprès d'elle avait été fait il y a quelques mois lorsque Cole la fréquentait (Que pour le sexe, c'était évident!) et, qu'en tant que meilleure amie, elle se devait de tolérer cette nunuche pour lui faire plaisir.

Et depuis, elle collait aux baskets de la pauvre Casey aussitôt que celle-ci était flanqué d'un beau mec. Et malheureusement pour elle, il y en avait trois derrière elles qui n'étaient franchement pas mal du tout.

Dont celui qui avait manqué fracasser la figure de son meilleur ami. Cependant, Kate ne lui en voulait pas particulièrement. S'il avait fallu de toute manière qu'elle commence à tenir rancœur à tous ceux avec qui Cole se bagarrait, elle n'aurait plus grand monde à qui faire la conversation! Et puisqu'elle le détestait ce soir, ce Lance était un peu comme un ami.

Elle devait bien s'avouer aussi que la jolie figure de Mason ne la rendait pas vraiment objective pour le moment...

Ils ne s'étaient pas vraiment parlés tous les deux samedi soir, pourtant leurs bouches avaient bien échangé, elles! Et elle se doutait bien que sous leurs airs de gorilles un peu stupides, ces gars avaient certainement des personnalités qui valaient qu'on s'y attarde un peu.

"Hey les gars, l'équipe va sans doute se réunir pour fêter un peu après le match, I know qu'on est lundi,mais ça vous dirait?"

La proposition était venue spontanément. Et ça ne prit pas deux secondes qu'une paire d'yeux bleus la fusillait d'un air outré. Ce que Casey pouvait être coincée parfois!

Se penchant vers elle, elle lui chuchota à l'oreille quelques paroles qu'elle croyait rassurantes.

"Relaxe Cay, c'est juste une bière. Et t'as qu'à pas leurs parler. Tu te débrouilles déjà super bien, d'ailleurs..."

Elle voyait bien que son amie en voulait au type qui avait manqué défigurer son frère, mais fallait pas en faire tout un drame! Personne n'était mort, on pouvait passer à autre chose, non?

" Bon, j'ai soif, tu veux quelque chose à boire? Je reviens ensuite."

Puis, se levant pour passer devant son amie, elle fit un regard plein de sous-entendus à Mason derrière elle avant de quitter le stade.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lance Holloway

avatar

Messages : 34
Date d'inscription : 29/06/2016

MessageSujet: Re: Le complexe aquatique de Brimwood ; le berceau des SHARKS de Brimwood   Jeu 17 Nov - 22:27

Ce ne fut pas très long avant que Mason se faufile un chemin jusqu'à la sortie, suivant de près la belle brune (et amie de Casey) qui avait quitté les lieux en faisant les yeux doux au footballeur.

Lance et Clive échangèrent un regard malicieux et Lance se laisse tomber sur le banc devant lui, banc qu'occupait à l'instant la belle blonde aux yeux intense... et cette sale chipie d'Elisabeth.

Afin de lui faire comprendre qu'il n'était pas intéressé (il ne l'avait jamais été, mais la chair étant ce que c'est...), il avait usé de tout les stratagèmes possible. Parce que juste lui dire : « déguerpit, je ne veux plus te voir la face », n'était pas vraiment son style. Il avait plus de classe que ça tout de même! Par contre, il commençait à manquer d'imagination.

Aujourd'hui, il regrettait amèrement cette nuit ordinaire qu'il avait passé en compagnie de la pouffiasse. Certes, elle était jolie... mais il devait clairement lui manquer quelques neurones! Lance ne savait plus quoi faire afin de la décourager, alors la plupart du temps, il l'ignorait.

Clive et Mason se foutait de sa gueule à cause de ça. Et chaque fois, il les envoyait balader en leur disant que lui il pouvait avoir qui il voulait. C'est juste qu'il ne pouvait pas retourner le charme par la suite. Ce n'était pas de sa faute si la pauvre fille en voulait encore...

Il blaguait, bien entendu mais ça faisait toujours marer ses deux copains. Il est vrai que s'il y donnait du sien, il réussissait à avoir toutes les filles qu'il voulait. C'était les avantages de la renommée, d'être populaire, charmeur,

Toutes les filles, sauf une: celle qui comptait vraiment.

Bah. Ça n'allait pas l'empêcher d'essayer!

Simplement pour le plaisir de faire suer le frérot. Qui en ce moment même faisait peine à voir dans l'eau. Quel attriquement c'était ça? Les maillots étaient si moulant et triangulaire... Lance n'aurait jamais osé porter ça en public. De toute manière, il n'y connaissait absolument rien au water polo. Il était juste venu voir Chloe.

Malgré son ignorance pour ce sport ridicule, il pouvait tout de même observer que la seule fille de l'équipe se débrouillait pas mal. (C'était tout de même dur à dire, parce que le trois-quart du match se passe sous l'eau et qu'on y voit absolument rien!)

Il venait de prendre place à côté de Casey et eu a peine le temps d'ouvrir la bouche avant que l'autre nunuche le relance:

« Lancy chéri, j'allais m'asseoir à côté de toi! Pourquoi as-tu changé de place ? »

Sérieusement ?

Il retint de lever les yeux au ciel (mais c'était vraiment à un cheveu) et il avança la tête de manière à ce qu'il puisse voir Elisabeth alors qu'ils étaient séparés par Casey.

« Trop tard poupée, je ne bouge plus d'ici. J'ai une vue imprenable sur le match qui, je dois dire, est absolument sans intérêt. Je pense que tu vas bientôt devoir aller réconforter ton boyfriend blondinet, parce que ça s'annonce plutôt mal pour son équipe de poissons-greluches»

D'ordinaire, il avait plus de répartie que ça, mais ça a au moins eu le mérite de faire rire Clive, juste derrière lui (sans doute les insides de noms idiots). C'est qu'elle lui tappait vraiment sur les nerfs cette Elisabeth! Elle ne voyait donc pas qu'il voulait parler à Casey et se racheter pour s'être comporté comme un idiot depuis qu'il l'avait rencontré? Elle ne voyait donc pas que c'était pas sa journée et qu'au lieu d'arranger les choses, il ne faisait que les empirer?

« Ce n'est pas mon boyfriend okay! », répliqua-t-elle comme s'il avait pu la blesser avec sa remarque.

Wow. Pour une fille qui il y a dix minutes ne cessaient de lui rabattre les oreilles avec son beau Ken (elle cherchait à le rendre jaloux ou quoi? Parce que clairement, ça ne fonctionnait pas) elle lâchait vite le morceau.

Cette fois, il leva vraiment les yeux au ciel et se cacha derrière Casey pour ne pas que l'autre ne le voit. Une main sur le visage pour couper le son de ses paroles, il demanda à l'intention de Casey:

« Pourquoi c'est ton amie?? Tu es beaucoup trop gentille avec le monde... ben sauf avec moi là mais c'est correct je l'ai mérité. je suis pas venu foutre la merde, promis, je suis juste venu encourager Chloe. C'est la jolie blonde qui rocks»

Il lui tira la langue tandis que Mason et Kate revenait dans les gradins en riant, les regards plein de sous-entendus.

« Vous en avez mis du temps », s'exclama Clive, les yeux rieurs. « Vous avez quasiment manqué tout le match ».

« On a manqué quelque chose d'intéressant au match?», demanda Mason, plein de sérieux dans la voix.

« Aucune idée », pouffa Clive, « c'était beaucoup plus marrant d'écouter Lance se foutre dans le pétrins avec filles encore une fois... »

Pour toute réponse, Lance se tourna vers lui et lui asséna une claque en arrière de la tête (oui oui, il était assez grand pour se rendre jusque-là!)

Le cinq minute de pause entre les deux dernières périodes prit fin et autour d'eux on leur fit signe de se taire afin de ne pas déranger le match.

Ils se calmèrent un peu pour la dernière période et Lance jeta des coups d'oeil furtif en direction de Casey pendant les huit minutes que dura le restant de la partie. Entre ça et une ou deux répliques en direction de ses coéquipier, il ne porta pas beaucoup attention au match.

Il était incapable de se concentrer sur le jeu; la seule chose à laquelle il pensait était la proximité de Casey et ce qu'il pourrait lui dire pour avoir moins l'air d'un con. C'était huit minutes interminable et pas assez longues à la fois.

Et lorsque la partie fut terminée, il n'aurait pas pu dire qui avait gagné.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cole D. Philips

avatar

Messages : 23
Date d'inscription : 30/06/2016

MessageSujet: Re: Le complexe aquatique de Brimwood ; le berceau des SHARKS de Brimwood   Lun 21 Nov - 22:11

Il alla sans dire que, pendant tout le match, Cole portant autant attention à ce qui était à l'extérieur de la piscine, qu'à ce qui était à l'intérieur. Il posa momentanément les yeux sur Kate et sa soeur qu'il avait vu arriver ensemble au début du match.

Il avait aussi remarqué les regards que se lançaient peu subtilement sa jumelle et son meilleur ami... mais c'était une toute autre histoire, et il ne pouvait pas se permettre de réfléchir maintenant aux répercussions que cela pouvait avoir et à tout ce que ça pourrait engendrer... Il rangea sombrement toute pensée qui concernant ces deux-là ensemble dans un coin de son cerveau.

Voilà. S'il songeait à ses pensées comme rangées dans un tiroir, il pourrait éviter des distractions dont il n'avait pas besoin pendant ce match. Cependant, il y avait tellement de tiroir différent, qu'un moment donné il n'allait pu pouvoir rien y ranger! Il n'y pouvait rien s'il avait beaucoup de choses en tête ces derniers temps.

Et la plus pressante (excepté de terminer ce match inutile ainsi que NE PAS penser à Fenworth pour deux minutes...) était de se remettre au combat. Il devait se rendre à l'évidence, bien que très en forme, sa force physique n'avait plus rien à voir avec celui qu'il était lorsqu'il étudiait à l'Académie.

Quand il était plus jeune (un adolescent tout à fait puéril), il rêvait d'action et d'aventure et se plaisait à imaginer un monde où les élus n'avaient plus besoin de se cacher et pouvait ouvertement utiliser leurs pouvoirs dans des duels d'honneur et des combats d'agilité (oui il aimait bien les histoires de cape et d'épées, il n'y pouvait rien...). Il n'y avait rien de plus excitant pendant les longues heures ennuyeuses, asis sur les bancs d'école que de rêvé tout éveillé à un monde où le danger et l'action les guettait à tous les détours des corridors et des salles de classe...

Aujourd'hui, il avait honte de ses rêveries infantiles. Il vivait exactement dans cet imaginaire qu'il avait inventé; mais les gentilles rêveries pourraient d'un jour à l'autre tourner en véritable cauchemar, car la guerre les confrontant aux Fierces était à leur porte. Il en avait eu la preuve vivante; AFJ dans les environs, à quelques pas du campus.

Il était temps qu'il se réveille et qu'il reprenne les armes, comme le disait si bien Cameron. Il devait d'abord se remettre en shape car il s'était laissé aller depuis le début de sa nouvelle vie en amérique.

Et sans le laisser paraître, il préparerait aussi Casey au combat. Il l'avait réalisé lors de leur dispute dans sa chambre; dispute qui avait tourné à la catastrophe très vite: sa soeur avait tout un potentiel et avec un entraînement rigoureux et une meilleure maîtrise de leur pouvoir, à eux deux, il parviendrait certainement à se défendre lorsque l'ennemi tenterait une première attaque.

Après avoir reconnu l'ennmi sur leur territoire, ce n'était plus Si mais Quand.

Il en vibrait d'excitation; retourner dans l'arène, ressentir la puissance dans tout son être. Il sautillait à l'idée de partager ça de nouveau avec son double.

Son double, qui était à l'instant même assise avec un autre type d'ennemi; le Dragon en personne et qui jasait sans se soucier du match qui se déroulait sous ses yeux.

Cole prit une grande inspiration et tenta de remettre toute son attention et son energie à l'intérieur de la piscine. Il pourrait s'inquiéter pour le reste plus tard.

Chloe lui fit une passe et il marqua un but. Il avait à peine réfléchit, son corps avait agit par automatisme. Il s'arrêta un instant pour réfléchir à la trajectoire qu'avait dû parcourir Chloe pour intercepter le ballon et lui faire la passe de ce côté de la piscine quand il aurait jurer l'avoir aperçu complètement dans l'autre sens quelques secondes plus tôt... Il devait avoir été plus distrait qu'il l'avait au préalable cru.

Il devait admettre que Derek était un véritable phénomène aujourd'hui; n'ayant pas l'aisance du plus jeune des Philips, il comptait plutôt sur sa force pour contre-attaquer ou carrément bloquer et que les pirates maboules qui n'avaient aucune chance contre le trio qu'ils formaient tous les deux avec Chloe.

Se laissant donc gagner par la fébrilité du moment et l'adrénalyne de pouvoir se projeter dans l'eau à la vitesse de l'éclair, Cole parvint à maintenir toute sa concentration sur le jeu.

Il en fut largement récompensé lorsqu'on siffla la fin du match et qu'ils menaient par cinq points. Ennivré par la gloire et l'acclamation de la foule, il en oublia, pour un instabt du moins, ses tracas du moment.

Il se fit prendre dans une acolade entre coéquipiers et tapa amicalement le dos de Derrick qui avait sans aucun doute mené leur équipe vers la victoire.

C'était un moment fort côté émotion forte, et dans l'engouement, il attira Chloe à lui et l'enserra dans ses bras le temps de partager leur joie collective.

Ils restèrent un peu plus longtemps dans l'eau afin de bien annihiler les ondes positives et les applaudissements qui leur faisait honneur. Les pirates détrônés pouvaient aller se rhabiller sans eux.

Les filles nous attendent pour aller fêter ça, lui annonça Derick lorsqu'ils se retrouvèrent tous dans les dortoirs afin de mettre des vêtements secs.

Les cheveux encore tous trempés, il se rendit dans les gradins en compagnie de son meilleur ami - et maintenant capitaine - et passa dans la foule encore massive qui se retournait pour les féliciter afin de rejoindre le petit groupe qui les attendait.

Cole découvrit non sans une pointe d'agacement que quelques membres de l'équipe de football s'étaient joints à leur petite célébration impromptue, y compris le diable en personne.

Trop content toutefois de leur victoire et encore sous le high que ça lui procurait, il décida de faire fie de son agacement pour le moment. Il se fit un plaisir d'entourer de ses bras Casey et Kate; cette dernière, il le savait, lui faisait la grimace - mais il était trop de bonne humeur pour se laisser frêner dans son élan.

« Alors », demanda-t-il d'un ton enjoué « on va fêter ça? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Casey A. Philips

avatar

Messages : 33
Date d'inscription : 25/01/2012

MessageSujet: Re: Le complexe aquatique de Brimwood ; le berceau des SHARKS de Brimwood   Mar 22 Nov - 16:59

La question de Lance l'a pris un peu au dépourvu. C'est qu'elle ne voyait pas en quoi ça lui posait problème qu'elle soit, ou non, l'amie d'Élisabeth.

Elle n'avait jamais cru être trop gentille avec les gens. Mais aillant souffert du mépris de personnes dans le style de Holloway par le passé, elle n'arrivait simplement pas à être méchante avec ceux qui ne le méritaient pas.

Casey était une personne extrêmement juste. Elle détestait faire du mal à qui que ce soit et n'aimait, encore moins, la dispute et les conflits. (Bien que ça semblait lui tomber dessus dernièrement.)

Alors oui, elle préférait tolérer la compagnie d'Élisabeth plutôt que de la ridiculiser devant tous comme Lance semblait prendre goût à le faire.

Elle n'aimait pas cette fille et n'avait aucun point en commun avec elle, mais la brunette ne lui avait rien fait du tout. Elle pouvait donc l'endurer le temps d'une soirée, non?

Cay tourna ses grands yeux vers lui, tiquant sur la proximité de leurs deux corps. Elle savait bien qu'il était à côté d'elle, mais elle ne s'habituait simplement pas à le regarder dans les yeux.

Là, tout au fond de son regard, il y avait quelque chose de terrifiant et d’irrésistible à la fois. C'était un océan criant d'une vérité qu'il ne voulait pas dévoiler et qu'il cachait très bien sous des airs de gars cool. C'est dans ce regard-là qu'elle manquait chaque fois se noyer.

Sauf qu'il n'y avait aucun intérêt à le faire.

- " C'est peut-être toi, Lance, qui n'est pas assez aimable avec les gens."

Et ce fut les derniers mots qu'ils échangèrent de tout le match. Elle avait cru, durant un moment, qu'il allait reprendre la parole, lui dire quelque chose, n'importe quoi. Mais aucun son ne sortit de sa jolie bouche.

To bad...

Son attention se tourna donc vers le match. Et immanquablement Derrick. (... Qui lui fit presque oublier la présence du jeune homme à côté d'elle.)

Lorsque tout le monde se leva pour acclamer l'équipe gagnante et commencer à sortir du stade, Cay fit signe à Kate qu'elle l'attendrait à l'extérieur. (Les foules excitées, c'était pas trop son truc.)

Se levant et prenant ses affaires, elle accrocha de sa main froide celle de Lance sans le vouloir au passage. Le choc était toujours le même.

En aucun cas, elle ne voulait recroiser les yeux du jeune homme. C'était beaucoup trop embarrassant. Elle se concentra plutôt sur le visage de Kate qui n'avait rien perdu de la scène. Miss Paterson était une vraie fouine!

- " Tu crois qu'ils vont être longs à se changer?" Maugréa-t-elle, toujours avec cette attitude de fille fâchée contre son jumeau.

Cela fit sourire Cay qui continuait d'ignorer Lance entre eux deux.

L'arrivée de son frère quelques instants plus tard la soulagea. Et Kate fut plus rapide qu'elle à répondre à la question de Cole.

- " On y va! Vous êtes invités, by the way, les gars." Renchérit-elle à l'attention des trois joueurs de foot en évitant soigneusement les regards outrés des deux jumeaux.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chloe Parker

avatar

Messages : 12
Date d'inscription : 08/09/2016
Age : 26

MessageSujet: Re: Le complexe aquatique de Brimwood ; le berceau des SHARKS de Brimwood   Mar 22 Nov - 17:43

La foule était en délire après le match. L'équipe aussi.

Parker était plutôt fière de sa performance et un large sourire illuminait son visage. L'accolade que lui fit Cole la pris totalement au dépourvu, mais elle y répondit sur le coup de l'émotion.

C'est qu'il était mignon, le pleurnichard, lorsqu'il souriait.

L'équipe était repartie se changer et elle entra de son côté du vestiaire pour prendre une douche rapide afin d'enlever tout le chlore qu'elle avait sur la peau.

Sortant de la douche, une serviette autour du corps, elle prit conscience alors du fait qu'elle était seule, dans un vestiaire sans vie et sans bruit.

La solitude la frappa de plein fouet alors qu'elle épongeait ses cheveux blonds.

- " J'essaie, j'te jure. Mais fuck que tu me manques." Lançait-elle à l'univers tandis qu'elle avait porté sa main, comme un automatisme lorsqu'elle pensait à lui, vers le pendentif autour de son coup.

Il fallait qu'elle se raisonne. L'équipe ne lui garantissait pas une place. Elle n'avait été là que pour aider, sans plus. Dès que leur capitaine revenait, elle serait foutue dehors (Parce qu'il n'était pas question qu'elle reste sur le banc à les regarder jouer comme option de consolation.)

Lasse, tout à coup, elle se rhabilla sans grande hâte. Essayant de penser à quelque chose de positif.

Il faut croire que l'inspiration ne lui venait pas.

Trop concentrée sur le match, elle n'avait même pas eu le temps de regarder si Lance était venu la voir jouer. Mais c'était peu probable. Pourquoi serait-il venu perdre son temps à regarder une équipe "ennemie" jouer à un jeu qu'il ne connaissait pas. Surtout pour voir une fille inconnue qu'il avait rencontré quelques deux jours auparavant.

Même si son énergie ressemblait intensément à la sienne, Lance n'était pas Matthew et il fallait vraiment qu'elle décroche!

Elle se retint de justesse d'envoyer son poing dans le reflet d'elle-même que le miroir lui renvoyait. Elle ne connaissait pas vraiment cette fille-là.

Chloe devait avouer qu'elle disait qu'elle essayait, mais c'était totalement faux. Elle ne s'était laisser aucune chance depuis la mort de son ami. Il fallait qu'elle se permettre de vivre si elle voulait survivre.

Elle devait se donner la possibilité de vivre plus de beaux moments , comme dans l'eau tout à l'heure.

Ses cheveux encore humide et l'air de plus en plus frais du soir la surprirent lorsqu'elle passa la porte du collège pour se rendre aux résidences. Elle sortit une petit tuque grise de son sac au même moment où son cellulaire vibrait.

T'es où? On t'attend au bar du campus. P.s. You're really better than other fish. Lance

Un petit sourire en coin, elle changea de direction.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le complexe aquatique de Brimwood ; le berceau des SHARKS de Brimwood   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le complexe aquatique de Brimwood ; le berceau des SHARKS de Brimwood
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Fort-Liberte: Complexe portuaire, industriel et commercial
» Bali Balo dans son berceau...
» La musique est le berceau de ma vie [ PV Valentin]
» Mysteria, Mage Elementaire Aquatique.
» avez vous le complexe de la petite sirene ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Brimwood College :: Brimwood College :: Le Campus-
Sauter vers: