Brimwood College

Une guerre se prépare. Les éléments s'éveillent. Quel camp choisirez-vous?
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Mots-clés
Derniers sujets
Décembre 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
    123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031
CalendrierCalendrier
Partenaires

créer un forum

      


Partagez | 
 

 Sentier menant à la plage

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Derrick Stevenson

avatar

Messages : 14
Date d'inscription : 17/07/2016

MessageSujet: Sentier menant à la plage   Lun 25 Juil - 20:56

Il commençait à se faire tard, mais Derrick n'aurait pas pu songer à une meilleure façon de passer la soirée. C'était le premier party qu'organisait Cole, et c'était franchement bien réussit, il devait l'avouer. Jamais avant d'arriver à Brimwood, il aurait pensé avoir cette vie-là, celle qui représente le stéréotype des films d'ados, mais il était ici pourtant, au collège entouré de son équipe et en voie de devenir populaire. Pas que c'est ce qu'il souhaitait à tout prix, il était aussi heureux dans ses livres, mais c'était drôlement plus exaltant d'avoir des amis, des vrais et de s'amuser comme les autres pour une fois. La vie semblait beaucoup plus belle, dorénavant.

L'air était humide à l'extérieur, mais le vent était bon. Accompagné de Casey, Derrick franchit le petit jardin qui bordait la demeure des Philips afin de s'engager sur le petit sentier qui menait à la plage. Il n'avait encore jamais eu la chance de partager un moment seul à seule avec la jeune fille. Il s'avait qu'ils s'entendaient bien - elle était l'une des rares qui proposait une discussion intéressante et pas seulement pour bien paraître. C'était ce qu'on remarquait tout de suite chez lui; quelqu'un de cultivé qui pouvait tenir une conversation sur presque tous les sujets.

Ce soir, par contre, il était un peu timide (pour faire changement...) Il aimait se la jouer plus détendu et jovial avec Casey parce qu'elle était devenue une présence familière qu'il appréciait beaucoup. En retour, celle-ci semblait sortir un peu plus de sa coquille à ses côtés. Il était fier d'être celui qui avait réussi à l'attirer hors de sa chambre afin qu'elle puisse se joindre à eux. Il aimait lui faire sentir qu'elle était bienvenue dans leur monde de gens plus « populaire », mais surtout dans son monde à lui.

En parfait gentleman, il lui offrit son bras qu'elle accepta afin de l'escorter sur le chemin parfois sinueux et déjà jalonné de sable qui les emportait doucement vers la plage. Ils pouvaient déjà entendre au loin des exclamations et des voix de leurs camarades qui, selon les cris et le clapotis de l'eau, semblaient s'éclabousser sans vergogne. L'humidité dans l'air rendait la soirée idéale pour une baignade nocturne, bien qu'il avait eu son lot de celle-ci la dernière fois, lorsqu'il avait été cherché Cole au fond de l'eau.

Il se demanda si son ami avait raconté sa mésaventure avec Casey, car les jumeaux semblaient assez proches pour ce faire ce genre de confidences. Pourtant, il aurait parié que non. Il pouvait deviner dans la personnalité de Cole, la manie de garder certaines informations secrètes, ce qu'il comprenait complètement étant donné la situation.

Il aimerait voie le jour où Cole lui ferait assez confiance pour se départir du poids de ses secrets.

En attendant, il lui restait beaucoup de mystère à dévoiler sous la personnalité attachante de Casey. Celle-ci était parfois rayonnante - en compagnie de son frère surtout - et parfois elle semblait empreinte d'un brin de nostalgie ou, par instant, soucieuse.

Il aurait voulu lui demander si tout allait bien, lui dire qu'elle pouvait se confier à lui sans crainte, mais il n'osait pas. À la place, il tenta de briser le silence avec l'humour, ce qui semblait être une tactique plutôt réussi par la plupart de ses coéquipiers.

« Tu pouvais me le dire si tu aurais préféré rester entre les bras du Dragon, mais si tu veux mon avis, j'étais plutôt content qu'il retire ses salles pattes ».

Il lui fit un sourire franc en retroussant le nez (ce qui releva un peu ses lunettes); il voulait lui laisser savoir qu'il blaguait.

« Franchement, j'étais content de te voir arriver. Une gang de gars ensemble, c'est pas ce qui a de plus brillant

Casey semblait dans son élément lorsqu'on la regardait dans ce paysage; une peau pâle comme la lune et les cheveux se réflétant dans la nuit.

Derrick eut l'idée cocasse pendant une seconde de se demander si tout ça était réel.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Casey A. Philips

avatar

Messages : 33
Date d'inscription : 25/01/2012

MessageSujet: Re: Sentier menant à la plage   Ven 5 Aoû - 14:53

Malgré l’écho des cris de leurs camarades au loin, la plage était calme. Le vent les enveloppait et la lune donnait à l’endroit quelque chose d’irréel. Durant un court moment, on aurait dit que les deux jeunes personnes étaient seules au monde.

Qu’est-ce que serait une vie simple, aux côtés de Derrick ? La NorthStar ne pouvait y répondre. Tout avait toujours été compliqué. Elle ne pouvait pas nier que de prendre le bras de son nouvel ami pour marcher lui avait fait quelque chose. Derrick était vraiment quelqu’un d’agréable à côtoyer (Et à regarder, elle devait bien se l’avouer !) Il y avait une manière de la regarder, derrière ses lunettes, comme si elle était une énigme. À tout coup, ça lui donnait l’impression d’être spéciale, mais dans le bon sens du terme. Pas un monstre, pas un fantôme, pas même la « reject » du fond de la bibliothèque. Juste Casey, avec ses lourds secrets.

Et ce soir, là, plantée devant la mer, Derrick dans son dos qui avait les yeux sur elle, elle aurait eu envie de lui déballer tout son sac. De lui montrer cette partie d’elle qui étouffait d’être toujours tue. À la place, elle prit une gorgée de sa bière pour se rafraîchir les idées et se tourna vers lui lorsqu’il prit la parole.

Elle fronça imperceptiblement les sourcils lorsqu’il fit allusion à Lance. En parlant d’énigme…

Elle ne savait pas pourquoi, mais qu’il en parle ainsi, comme si le Dragon était le dernier des imbéciles, l’irritait un peu. C’est à croire qu’elle n’arrivait pas à détester ce type comme l’équipe de son frère savait si bien le faire. Et puis, elle n’était pas venue sur cette plage pour qu’on lui parle encore du demi-dieu. Elle savait bien que c’était une manière maladroite pour entamer la conversation et n’en teint pas rigueur au jeune homme.

- « Si je suis là, c’est que j’ai envie d’être sur cette plage avec toi. Je t’assure que je serais dans ma chambre encore si ça n’avait pas été de ton texto.»

Elle lui offrit un magnifique sourire sincère. L’invitant à s’assoir dans le sable. Ils pourraient aller rejoindre les autres plus tard si l’envie leurs disait.

- « Derrick. Je sais pas trop comment te demander ça, mais… Arrive-t-il que Cole te confie certains… trucs ?»

Casey ne savait pas vraiment comment aborder le sujet. Elle ne savait pas non plus jusqu’où était la limite pour ne pas se compromettre. Cependant, il lui avait semblé que son jumeau et lui partageaient quelque chose. Un silence lourd de sens depuis un certain temps. Elle avait eu un pressentiment, un soir, que Cole n’allait pas bien. Qu’il avait eu des ennuis. Elle dormait ce soir-là et crut d’abord qu’elle n’avait que rêvé. Mais, maintenant, cette sensation lui semblait bien réelle.

Le regard de Derrick, sur elle, avait également changé. Ses yeux semblaient souvent plus inquisiteurs, cherchant quelque chose dans son propre regard.

- «C’est juste que je le sens plus distant ces derniers temps. C’est peut-être l’équipe et les filles qui lui montent à la tête, remarque !»

Elle accota sa tête sur ses genoux, fixant les vagues bercées par le vent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Derrick Stevenson

avatar

Messages : 14
Date d'inscription : 17/07/2016

MessageSujet: Re: Sentier menant à la plage   Mar 9 Aoû - 14:37

Derrick sentit ses battements de cœur s’accélérer à la seule mention de Cole. Sa découverte était encore relativement nouvelle pour lui et parfois il ne savait pas sur quel pied danser. C’était un bien lourd secret à porter et il commençait à peine à réfléchir à tout ce que cela engendrait; tous les jours, de nouvelles questions le taraudaient mais il n’avait encore jamais eu de discussion ouverte avec le Seacalling. Il n’était même pas certain de ce qu’il sous-entendait, même si au fond de lui, Derrick savait. Il le ressentait avec ses tripes et il aurait mis sa main au feu que ce qu’il affirmait était vrai. Il n’avait cependant aucune preuve et aucune ne lui était nécessaire, car Cole lui faisait confiance et jamais ô grand jamais il n’oserait le dire à qui que ce soit.

Mais Casey était une autre histoire.

Il mourrait autant d’envie de lui en parler à elle qu’à son frère, de se voir confirmer ses théories, de savoir enfin ce qui tracassait la jeune fille. Car quelque chose certainement était derrière cette personnalité charmante et incroyablement intelligente mais pour le moins effacée. Quelque chose. Un secret bien gardé pour elle aussi. Cependant, il doutait vraiment que Casey soit une Seacalling comme son jumeau.

Sa peau pâle et ses cheveux couleur de lune faisait naître en lui un sentiment de calme et de sérénité et la présence d’esprit de la belle blonde était un apaisement pour le cœur. Depuis qu’il l’avait rencontré, il cherchait sa présence à toute heure et celle-ci évoquait en lui le désir de la protéger et de veiller sur elle. Un peu comme Cole.

Il ne savait pas ce qu’il avait avec les Philips mais Derrick gravitait autour d’eux sans pouvoir résister. Il ignorait si ça faisait partie de leur personnalité ou si c’était une forme de pouvoir d’attraction connue des élus. Avec Cole aussi il ressentait l’envie irrésistible de s’assurer qu’il allait bien, mais il mettait plutôt ça sur le tempérament incontrôlable de son coéquipier et sa manie irrépressible de s’attirer des ennuis. Il y avait quelque chose à la fois de froid et de doux chez les jumeaux, surtout chez Casey. Et ses grands yeux le regardaient maintenant avec insistance et il se sentit fondre. Alors qu’il cherchait des réponses dans son regard, le visage de Derrick se radoucit lorsqu’il abdiqua.

Elle avait appuyé sa tête sur ses genoux et c’était maintenant plus facile de parler quand elle ne le regardait pas. Il eut l’envie soudaine de passer sa main dans les cheveux soyeux qui volaient au vent, mais réprima l’action au moment même où l’idée lui passa par la tête. Ils n’étaient pas encore assez proche pour ça. Mais ça viendrait.

Il sentit que la dernière remarque de Casey était une tentative pour détendre l’atmosphère qui était soudainement devenue sérieuse.

« C’est vrai que j’ai l’impression que vous êtes un peu moins inséparable », dit-t-il avec un sourire en coin. Mais il reprit vite son sérieux. Ce n’était pas le genre de discussion qu’on pouvait garder à la légère et il hésitait sur les mots qu’il allait utiliser pour aborder le sujet.

« Cole…» commença-t-il « il ne m’a rien confié. Enfin, pas avec des mots. Mais j’ai vu. Et je sais. Il ne m’a rien confirmé mais je sais »

C’était plus facile de tourner autour du pot que d’y aller franchement, mais en même temps il ne pouvait pas être plus franc que ça. Il savait. Un point c’est tout.

« C’est une marque de confiance extrême dont il me fait preuve en m’accordant accès à son secret ».

Sa voix se fit plus basse et il leva les yeux pour scruter les alentours. Comme s’il avait peur que soudainement quelqu’un apparaisse à l’horizon, mais ils étaient seuls. Seuls au monde dans la brise légère d’une nuit d’été. À ce moment précis, il n’y avait qu’eux. Et Cole dans leurs pensées.

Elle leva les yeux vers lui afin que leurs regards se croisent de nouveau, probablement surprise par ce qu’il venait de lui annoncer et il sentit tout son être et ses tourments s’alléger. Il poursuivit dans un murmure :

« Il surfait les vagues un soir et je sentais que ça allait pas. Je l’ai suivi. Une vague l’a emporté et quand j’ai vu qu’il ne remontait pas à la surface, je me suis précipité à sa recherche… Nous n’en avons jamais parlé depuis, mais ça nous a rapproché, indéniablement. »

« Je ne dirai jamais rien », se précipita-t-il d’ajouter avant de baisser la voix d’un ton et de reprendre contenance. « Je ne trahirai jamais mon meilleur ami. Au contraire, je veux l’aider… vous aider. »

Ses yeux ancrés dans les siens l’interrogeaient de nouveau et il crut bon de se taire. Son cœur battait la chamade. Il n’avait pas prévu en dire autant et il en était maintenant un peu craintif, mais c’était Casey. Tout irait bien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Casey A. Philips

avatar

Messages : 33
Date d'inscription : 25/01/2012

MessageSujet: Re: Sentier menant à la plage   Ven 12 Aoû - 11:41

Il savait. Derrick, savait qui ils étaient. Plus les paroles sortaient de sa bouche, plus Casey sentait un long frisson lui parcourir l’échine. Elle dut faire un effort surhumain pour rester tranquille, bien que son ami dû remarquer qu’elle s’était légèrement braquée à cette annonce. Elle avait évité son regard, fixant la mer en encaissant la nouvelle. Cole les avait trahis. Il avait été fort imprudent et heureusement qu’il n’était tombé que sur Derrick. Mais maintenant, il savait…

Faux. Il ne savait que pour Cole. Pas pour elle. Son cœur battait la chamade. Elle ne savait pas comment réagir et semblait paralysée sous le clair de lune.

- « Je veux l’aider… Vous aider. » Dit-il d’une voix sincère qui se voulait rassurante.

C’est alors que la belle blonde tourna la tête vers lui, sondant son regard. Il dut certainement y une gamme d’émotions dont la peur, la colère et la tristesse. Cette soirée n’allait pas dans le sens qu’elle avait commencé. Elle était dans le tort, c’est elle qui avait demandé. Le jeune homme n’avait que répondu honnêtement à sa question.

Les secondes s’égrainaient alors qu’un silence lourd de sens venait de les envelopper. Que pouvait-elle dire ou faire? Devait-elle confirmer ses soupçons ou encore les nier et lui dire qu’il s’était horriblement trompé? Non, Derrick était intelligent et très perspicace, mentir n’était pas une solution. De plus, Casey appréciait énormément sa compagnie et ne pas lui faire confiance viendrait briser ce lien qu’ils étaient en train de créer. La réponse était donc évidente : elle devait se fier à son frère et accepter d’intégrer Derrick dans le cercle de secrets. Elle devait, pour une fois, apprendre à faire confiance, véritablement, à quelqu’un d’autre qu’un membre de la famille.

Cole, cependant, ne s’en sortirait pas ainsi. Elle sentait une colère sourde gronder dans le creux de son ventre. Il se mettait continuellement les pieds dans les plats, elle l’excusait. Elle était la cible des plaisanteries de ses camarades, elle l’excusait. Elle le ramassait à la petite cuillère lors de ses déboires amoureux sans poser de questions. Et par-dessus tout, elle l’avait suivi jusqu’ici sans jamais se plaindre. Mais là, il ne s’agissait pas d’une bévue légère! C’était littéralement s’afficher et mettre tous les siens en danger.

Leur propre père était mort pour les sauver. Leur mère avait accepté de quitter tout ce qui lui restait de famille à Bath pour leur offrir la sécurité, Cameron avait pris le rôle de père pour s’assurer qu’ils ne manquent de rien et lui, la seule chose pertinente qu’il avait trouvé à faire était de s’exposer sur les vagues comme le plus grand des idiots! Définitivement, elle était en colère.

Sauf que ce n’était ni le moment, ni le lieu pour réagir. Elle quitta le regard de Derrick pour fermer les yeux un instant, voulant se contrôler. Elle sentait son pouvoir la démanger et le vent tendre à se lever. Mais rien ne se passa. La Northstar avait un bon contrôle d’elle-même.

- «Merci.» Fut la seule chose qu’elle trouva à dire à son ami.

C’était sincère. Elle lui était vraiment reconnaissante de garder ça pour lui. Elle l’appréciait davantage en fait. Mais, bien qu’elle vît dans ses beaux yeux qu’il aurait souhaité lui poser des questions à elle aussi, elle ne pouvait se résoudre à lui parler de ses propres capacités. Elle n’était pas prête.

L’alcool coula dans sa gorge. Détendant ses muscles. Elle lui offrit un sourire, posant sa main froide sur son bras.

- « Derrick... Comment dire? Tout ça est tellement plus compliqué, tellement plus grand que nous.»

Ses lèvres brulaient d’envie de lui dire pour elle aussi. Pourquoi sa tête s’y refusait-elle!? Les mots ne sortaient tout simplement pas. À cet instant précis, une irrésistible envie de se blottir dans les bras du jeune homme lui prit. Mais, ils n’étaient pas assez familiers pour ça. Casey se rendit compte qu’elle avait toujours sa main sur lui et, gênée, la retira. Déjà de flirter, ce n’était pas son genre. Mais, de flirter avec deux gars dans la même soirée, ça ne se faisait tout simplement pas.

Chassant l’inquiétude qui s’était installée, elle se coucha dans le sable, ses cheveux blancs encadrant son visage. Les étoiles brillaient, c’était vraiment une magnifique nuit.

- « Tu as raison, tu sais. C’est vrai que Cole et moi sommes moins inséparables qu’avant. Mais je suis heureuse de savoir qu’il peut compter sur toi. T’es pas comme les autres, Derrick, et j’apprécie ça. »

Son regard bleu profond avait rencontré le sien, derrière cette paire de lunettes qui lui donnait un petit côté sexy et intello. Ils avaient tous les deux la même âme tranquille et c’était rafraîchissant de trouver quelqu’un comme lui, ici. Ça faisait différent des beaux gosses prétentieux…

Et l'image du visage de Lance lui apparut. Merde! Elle venait de se rappeler qu'elle lui avait donner son numéro. Qu'est-ce qui lui avait pris!?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Derrick Stevenson

avatar

Messages : 14
Date d'inscription : 17/07/2016

MessageSujet: Re: Sentier menant à la plage   Sam 13 Aoû - 2:31

Derrick se rendit bien compte qu'il avait rendu la jeune fille mal à l'aise et il s'en voulu. Ça ne devait certes pas être évident d'apprendre que ton plus grand secret n'en était plus vraiment un, surtout de but en blanc comme ça au milieu d'un party où le but premier est de faire la fête et de relaxer. Il savait aussi qu'il n'était au courant que d'une infime partie et qu'il devait y avoir beaucoup plus de chose qu'il n'oserait même pas imaginer derrière tout ça.

Et bien sûr, il était curieux. Il n'était qu'un homme après tout avec défauts de ceux-ci et il aurait bien aimer la questionner sur le sujet. Il aurait aimer lui prendre la main et l'écouter lui raconter leur histoire; Cole avait toujours été très vague à ce sujet. Pourtant ce n'était pas l'endroit ni le moment et jamais il n'aurait oser la perturber davantage. Un jour, peut-être il se mériterait ses confidence à elle, mais en attendant il devait faire preuve de patience et s'attendre à ce qu'un jour les jumeaux lui fassent assez confiance pour tout lui révéler.

Ceux-ci ne le savaient pas encore, mais ils avaient trouvé en Cole un ami loyal et un allié assuré peu importe ce qui arriverait dans le futur. Derrick leur serait dévoué et il ne promettait pas son amitié de la sorte avec quiconque. Il voulait sincèrement les aider et être là comme support dans toutes les circonstances. Mais pour ce faire il aurait besoin de savoir ce dans quoi il s'embarquait, ce à quoi il devait s'attendre et surtout ce qu'il y avait à redouter, parce qu'il n'avait tout simplement aucune idée du monde dans lequels ils évoluaient maintenant. Il faut croire que ce n'était pas le même dans lequel avait été élevé Cole et Casey - et c'est ce qu'il souhaitait: faire partie de leur monde. S'ils le voulaient bien.

Casey semblait réticente à s'engager sur le chemin des confidences, avec raison. Le jeune homme comprenait parfaitement sa réaction, d'autant plus qu'elle était de nature plutôt introvertie et ne faisait pas facilement confiance aux autres. Il devait se sentir privilégier de pouvoir en savoir déjà autant.

Le fait que Cole lui ait montré une partie cachée de lui-même ne sembla pas plaire à la jeune fille non plus et il lui vint à l'esprit que la prochaine fois qu'ils en parleraient, Cole devrait être présent aussi. C'était injuste pour les jumeaux qu'ils se gardent tous deux en dehors de ce type de conversation - plutôt importantes et qui changeaient leur vie.

Casey s'allongea dans le sable et lui avoua que son frère et elle était effectivement moins proche qu'avant, et qu'elle appréciait le fait que Derrick ne soit pas comme les autres. Il ne sut pas trop quoi lui répondre. Il ne se trouvait pas comme les autres non plus, et c'est la raison pour laquelle il n'avait jamais vraiment cherché. à se rendre sociable et disponible pour les autres, jusqu'à ce qu'il rencontre Cole et ses autres coéquipiers du water polo - et Casey évidemment.

« Je suis désolé si je t'ai pris de court », finit-il par lui dire. « Je ne voulais pas te prendre par surprise - je pensais que Cole t'en aurait parlé. Mais ça ne m'étonne pas non plus qu'il ne l'ait pas fait. Il semble un peu préoccupé ses derniers temps. »

Leurs regards se croisèrent de nouveau et il crut bon d'ajouter:

« Ne lui en veut pas trop. Je suis certain qu'il ne l'a pas fait exprès et que sur le coup il ne s'était même pas rendu compte que j'étais là »

Il ne savait pas pourquoi il cherchait à défendre le Seacalling, c'était tout simplement plus fort que lui. Il savait à quel point Cole pouvait être imprudent et irréfléchit et il espérait que les choses ne s'envenimeraient pas entre les jumeaux à cause de lui.

En se perdant dans les beaux yeux de la jeune fille, il eut un pincement au coeur en imaginant sa vie si Casey décidait qu'il était mieux pour elle - et pour son jumeau - qu'il ne fasse plus partie de leur vie. Ça ne faisait pas si longtemps qu'il les cotoyait et déjà il ne serait plus le même s'il venait à les perdre.

Ils restèrent un moment à ne rien dire - un silence lourd de sens et où chacun était perdu dans ses pensées probablement. Derrick releva soudainement la tête lorsque des éclats de voix venant de la maison se firent entendre et qu'un groupe de filles passa à côté d'eux, se précipitant vers la plage en riant et en s'exclamant bruyamment. C'est comme si Derrick s'était rendu compte qu'ils n'étaient pas seuls au monde, ou même dans un endroit décent et approprié pour aborder un tel sujet. Il se demanda un instant ce qu'il lui était passé par la tête. Casey avait commencé en lui posant des questions, certes mais il n'était pas obliger de renchérir et d'aller aussi loin. Afin d'alléger un peu l'atmosphère et de sortir de leur bulle dans laquelle ils s'étaient installés - et que le groupe de fille avait si brusquement fait éclater, - il se rapprocha de la jeune fille et mis sa main sur son bras afin qu'elle le regarde.

« Je ne m'attendais certainement pas à ce que la soirée se passe comme ça », avoua-t-il avec un sourire. « Mais je suis content de la passer en ta compagnie. Préfère-tu qu'on retourne à la fête? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Casey A. Philips

avatar

Messages : 33
Date d'inscription : 25/01/2012

MessageSujet: Re: Sentier menant à la plage   Sam 13 Aoû - 3:16

La première fois que Cole lui avait menti, ils devaient avoir environ vingt ans. Cay était seule à la maison ce soir-là, étudiant pour un examen qu'elle aurait le lundi suivant. Cole avait prétexté qu'il allait marcher avec des amis, promettant d'être rentré avant que leur mère et Cameron ne reviennent.

Il était revenu deux heures plus tard, en compagnie de sa mère qui s'était effacée dans sa chambre après leurs avoir souhaité une bonne nuit, et de Cameron qui semblait très froid et mécontent. Mais, qui n'avait rien dit et qui était allé s'enfermer dans sa chambre. L'atmosphère était des plus tendues. La jeune fille avait poussé la porte de la chambre de son jumeau pour le découvrir sur le lit, la lèvre fendue et les yeux remplis d'eau. Elle s'était fait un sang d'ancre et ses craintes s'étaient confirmées: Cole semblait avoir eu des ennuis.

C'était le Skate board. Un banal accident dans le parc. La Northstar ne goba pas cette histoire. Toute la famille semblait au courant de ce qui s'était réellement passé ce soir-là. Mais, personne ne semblait vouloir la mettre au parfum. Cole n'était jamais revenu sur le sujet, d'ailleurs. Et c'est à partir de cet incident que le fausset entre eux a commencé à s'installer.

La main de Derrick sur sa peau la ramena dans le présent. Son contact était chaleureux et fort apprécié. Elle se surprit même à imaginer cette main remonter sur son visage, dans ses cheveux. Cette soirée avait au moins un point positif, elle lui faisait découvrir ce jeune homme mystérieux qui ne semblait pas s'ouvrir à n'importe qui. Casey se sentit privilégier qu'il daigne s'intéresser à elle ainsi.

- « Ça va. Ne t'excuse pas. C'est moi qui ait demandé. My bad!»

Elle se releva un peu, se déplaçant du coup plus près de lui. Leurs épaules se frôlant. Le silence les enveloppait. La lune étant la seule témoin de leur échange. Aucun des deux ne parlaient, mais Cay ne se sentait pas non plus obligée de combler le vide par des paroles futiles. Ils semblaient assez à l'aise pour rester ainsi, chacun dans leurs pensées.

Son visage se tourna vers le sien, très près. Ses yeux s'ancrèrent des les siens avant de passer en revu ses cheveux (Dans lesquels elle glissa les doigts, doucement), la carrure de sa mâchoire, son nez droit et sa bouche. Derrick la regardait lui aussi, figé sur place dans l'attente de ce qu'elle ferait. Ses lèvres étaient rendues très près des siennes, hésitantes à faire le reste du chemin.

À quoi jouait-elle? Elle l'ignorait. Mais c'était plus fort qu'elle. C'est alors qu'un groupe de filles passa très près d'eux, brisant drastiquement le moment. Casey s'éloigna d'un bond de Derrick, comme un animal sauvage qu'on venait de surprendre. Et reprit contenance.

- « Oui, tu as raison. On devrait rentrer.»

Et rapidement, elle s'était levée, lui tendant gentiment la main pour l'aider à se relever à son tour. Elle était gênée de la conduite qu'elle venait d'avoir et ne voulait pas, en aucun cas, que le beau jeune homme croit qu'elle était ce genre de fille-là. Derrick était un bon gars, sans doute le seul de cette université d'ailleurs et en aucun cas, elle ne voulait qu'il pense qu'elle le traitait comme tous les autres.

Une fois le jeune homme debout, elle reprit timidement son bras pour retourner au loft. Elle aurait bien aimé terminer cette soirée tranquille dans son salon en compagnie de son frère, Derrick et Kate. Mais, à entendre la musique et les cris, la soirée était loin d'être terminée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Sentier menant à la plage   

Revenir en haut Aller en bas
 
Sentier menant à la plage
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Seul sur la plage (libre)
» Suicide et combat sur la plage.
» Reviens de la plage avec Victoire
» Sybille et Nathan à la plage (Pv : elle)
» Sur la plage abandonnée...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Brimwood College :: Brimwood College :: La plage-
Sauter vers: